www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le paritarisme  / La C.A.P.D.  / Année scolaire 2012-2013 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 décembre 2012

CAPD du 26 novembre : formation continue

Faute de pouvoir traiter des promotions, cette CAPD a traité de la formation continue.
Déclaration des élus du SNUipp-FSU 85

Cette Commission Administrative Paritaire se réunit dans une période d’intenses négociations au Ministère. Après des réunions départementales, c’est au niveau national que la « refondation » de l’école promise par le Chef de l’État se discute.

Dès le début de l’été, avant même l’ouverture des négociations, nous savions déjà que la semaine de quatre jours serait remise en cause. Dès ce moment-là, nous mettions en garde l’ensemble des décideurs sur le fait que les rythmes scolaires étaient certes à réétudier mais que la difficulté scolaire ne pouvait pas se résumer à cette question. Le Ministre lui-même annonçait « de vraies évolutions et pas seulement des petits aménagements à la marge, si l’on voulait rendre service aux élèves ».

Où en sommes-nous quatre mois plus tard malgré les promesses ambitieuses ?
- Une réduction de 45 minutes de classe par jour avec un mercredi matin de 3 heures.
- Une rentrée à la carte en fonction des possibilités des municipalités.
- Un flou total sur l’organisation des 108 heures.
- L’absence inquiétante des RASED.

Le gouvernement a changé mais rien ne change, ou plutôt, nous passons d’une période de dénigrement et de destruction de l’École à une période de promesses et de début de désillusion.

Pourtant, la profession plébiscite une réforme de l’école primaire.
C’est ce qui ressort de l’enquête menée par le SNUipp-FSU sur près de 24 000 enseignants. Mais elle veut une réforme sur ce qui fonctionne le moins bien en fixant comme principales priorités la baisse du nombre d’élèves par classe, la formation, le principe de plus de maîtres que de classes, l’aide spécialisée auprès des enfants en difficulté. Même si les enseignants ne sont pas opposés à 9 demi-journées de classe hebdomadaire, ce n’est pas la priorité des priorités. Comment se projeter dans une réforme quand ce que l’école arrive à faire n’est même pas reconnu ?

Nous retiendrons les propos du journaliste Emmanuel DAVIDENKOFF : « un enseignant de 35 ans au sommet de son énergie et de sa compétence a passé les dix premières années de sa carrière à entendre qu’il ne savait pas faire son métier alors qu’il devrait être le levier du changement. La puissance publique a réussi l’exploit de le mettre en doute.  »

Voilà où nous en sommes et le Directeur Académique que vous êtes porte localement la responsabilité de cette perte de confiance parce que votre regard, le regard de notre hiérarchie ne se porte pas là où la profession rencontre des difficultés. Les actions menées, les priorités définies, les exigences de l’institution ne correspondent pas aux difficultés de nos élèves.

Le SNUipp-FSU ne fera pas partie des pessimistes de nature et des sceptiques aguerris qui doivent avoir le sourire en coin en ce moment.
L’École, ses élèves et ses enseignants attendent une réforme à la hauteur des besoins.
Certes les négociations ne sont pas terminées mais nous crions garde : attention à la grande déception ! Le SNUipp-FSU restera ferme sur ses revendications et envisagera toutes les formes d’actions en cas de surdité du Ministère face aux attentes et aux besoins exprimés par nos collègues.

Dans l’urgence, vous avez été contraint de retirer de l’ordre du jour de cette CAPD l’étude de l’avancement des enseignants du 1er degré.
En raison d’un dysfonctionnement grave des services administratifs concentrés (et affaiblis) d’Angers, nous ne sommes donc pas en mesure de traiter aujourd’hui de ce point de gestion du personnel, tant attendu, et traditionnellement traité au début du mois novembre. Ce dysfonctionnement, comme d’autres connus ces dernières années, met vos services administratifs sous une pression permanente. Ils sont eux-aussi victimes des choix purement économiques imposés par les gouvernements successifs.

Il nous reste donc la question de la formation continue qui illustrera les propos tenus précédemment : perte de confiance de la profession, repli des enseignants sur leur classe, offre de formations insuffisante, formations inadaptées aux attentes de la profession… Pour la troisième année consécutive, nous constatons tous le désaveu croissant des enseignants pour la formation qui leur est proposée. Pour nous, cela constitue une évaluation très négative du plan départemental de formation, que ce soit sur son contenu comme sur son organisation.

Nous illustrerons notre propos au travers de deux exemples.
- Que répondez-vous aux enseignants qui se voient refuser une formation sur le seul motif qu’ils n’exercent pas à temps plein dans leur classe  ? Le SNUipp-FSU vous demande fermement de mettre fin à cette discrimination inacceptable.
- Que répondez-vous aux nombreux enseignants qui s’engagent courageusement dans l’accompagnement d’élèves souffrant de troubles spécifiques des apprentissages ou de handicap et qui ne peuvent prétendre à aucune formation ? Le SNUipp-FSU vous demande que ce sujet devienne une priorité départementale dans la formation des équipes d’écoles.

Pour finir sur ce point, nous dénonçons l’atteinte faite au paritarisme du fait que la CAPD va émettre un avis sur des décisions de départ en stage que vous avez déjà prises. Nous souhaitons par conséquent que soit inscrit au Procès-verbal que ces décisions sont entachées d’une irrégularité administrative.

Notre volonté n’est pas de noircir le tableau mais au travers des points évoqués, force est de constater que la maison Éducation Nationale se porte mal. Si tout ne se résoudra pas en un jour, il est temps de passer des promesses aux actes, à tous les niveaux du système éducatif.


Départs en stages

Enseignement des mathématiques et des sciences :
9 jeudis filés 22/11/2012 au 31/01/2013
13 places / 6 candidats
1 retenu—3 autre formation, 2 déchargés 1/4, 2 non retenus déchargé 1/4
STAGE ANNULE

Analyse des pratiques des enseignants en CLIS, ULIS, EMS :
5 mercredis x 3h du 10/10/2012 au 15/05/2013
12 places / 2 candidats : 1 retenu, 2 non retenus déchargés 1/4
STAGE ANNULE


Ecole maternelle et prévention de l’illettrisme (remplacement par M2)
Pour les deux sessions, 28 places / 34 candidats,
28 retenus -2 sur liste supplémentaire
4 non retenus car brigade, temps partiel ou déchargé 1/4

Groupe 1
8 jeudis filés : 29/11/2012 au 31/01/2013.
+ une journée en janvier
COMBES Laetitia
GUIBERTEAU Isabelle
VIALATTE Morgane
DURAND Stéphanie
GRUGET Fabienne
CRAS Chrystel
AUPETIT Martine
POTHIER Valérie
FERRENI Sophie
BOBINEAU Sylvie
GUILMINEAU Mireille
MENARD Pascale
RIVALLAND Sophie
Liste supplémentaie
FIGLIOLI Marie Josée

Groupe 2
9 jeudis filés : 07/02/2013 au 18/04/2013.
PAILHES Sophie
ROTURIER Vivienne
AUBIN Sophie
GIGAUD Sophie
PINSON Marie
MIGLIETTA Laurence
PARPILLON Philippe
RAFFIN Marie
GAUTHIER Catherine
BORDELAIS Virginie
MARCHAND Nathalie
GUERIN Monique
JEUDY Angélique
GAZEAU Marlène
GIRARDEAU Maryline
Liste supplémentaire
FUERTES Sandrine


Renforcer / consolider compétence linguistique
15 places / 15 candidats : 13 retenus
2 non retenus car autre formation
5 jeudis : 14/03/2013 au 11/04/2013

ALLART Sophie
BERNARD Florence
RONCEUX Bertrand
PENNANEAC’H Elisa
TRICHET Emmanuelle
GIBERT Sylvie
GONZALO Elise
CONGE Céline
BOURDEAU Sandrine
LEMOINE Fabrice
VERGUCHT Agnès
GOUIN Sophie
KURATA Michio


Validation de la certification C2I2E
2 demi journées 24/10/2012 –06/02/2013
24 places / 5 candidats : 5 retenus + 9 stagiaires supplémentaires
3 non retenus car déchargé 1/4

POTIER Bertrand
BLANCHARD Stéphanie
FLAIRE Delphine
PRAUD Isabelle
JIMENEZ Laetitia
Stagiaires supplémentaires Stagiaires supplémentaires
BAWEJSKI Hélène
BENUREAU Manuella
BERNIER Mathieu
BOUDAUD Thierry
CHARRIER Anne
ROBELIN Olivier
ROUET Delphine
SOEUN Mélanie
YVON Emmanuel


Accompagner les enseignants pour maîtrise compétence 2
5 jeudis : 04/10/2012 au 15/11/2012
7 places / 12 candidats : 7 retenus
+ 5 non retenus car déchargés 1/4 , poste fractionné
THEBAULT Marie Danielle
BONNAUD Laurent
COURTAS laure
LAGRANDMAISON Josiane
HERAUD Olivier
BOUCHET Lilian
BOIGAS Carole


Organiser les apprentissages sur la langue (remplacement par M2)
9 jeudis filés : 22/11/2012 au 31/01/2013 (avec le mercredi matin)
15 places / 9 candidats : 6 +1 stagiaire supplémentaire :
3 non retenus car déchargés 1/4
LECLAINCHE Stéphanie
CORNET Nathalie
BLUTEAU Emmanuelle
DUTHIL-BLAIS Noémie
PONTOREAU Raphaëlle
GALIBERT Pascal
LOISEAU Fabrice

 

15 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.