www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Hygiène, Santé et Conditions de Travail 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 février 2012

Médecine scolaire : signaux d’alarme !

De tous côtés notes, rapports et dossiers pointent le retard que prend la France sur la médecine scolaire et l’éducation à la santé. Le SNUipp-FSU 85 prépare une enquête départementale pour faire le point sur les visites médicales.

En novembre dernier les députés Martine Minville et Gérard Gaudron appelaient, dans un rapport sur la médecine scolaire, à des mesures urgentes pour rénover un dispositif à l’abandon et recruter des personnels. Dans la suite de ce travail une note de la sénatrice du Finistère Maryvonne Blondin détaille le système de médecine scolaire en Belgique, au Danemark, aux Pays-Bas et en Suède. Le ministère a publié au BO du 15 décembre une circulaire sur la politique de santé, circulaire qui n’apporte aucune nouveauté. Les priorités rappelées ont de bonnes chances de rester lettre morte tant les moyens sont insuffisants.

A l’étranger ?

Maryvonne Blondin signale que dans les 4 pays cités ci-dessus le niveau de rémunération des personnels de santé scolaire (infirmières et médecins) est bien supérieur aux salaires français. De plus, l’Etat marque de façon manifeste l’importance qu’il attache à leurs missions : promotion de la santé « dans un environnement scolaire favorable et sa préservation durable », suivi médical des élèves, examens périodiques.

Des professionnels mécontents

Que ce soit dans le domaine de la santé des élèves, dans celui de la santé des professionnels, ou dans la nécessaire promotion d’une véritable éducation à la santé, on ne peut que dresser « un constat d’insuffisance en France », comme l’a fait l’Ifé dans un dossier de décembre dernier. En France un médecin « de seconde classe » débute à 1784€, ce qui explique pour une grande part la désaffection constatée. Aujourd’hui le secteur d’un médecin scolaire comprend en moyenne 7 900 élèves alors qu’il en comptait 4 823 en 2004. Dans le même temps le nombre de médecins scolaires est passé de 2121 à 1 228 soit une chute de 42% !

Le SNUipp-FSU 85 enquête

Après les vacances d’hiver, le SNUipp-FSU 85 va lancer une enquête départementale pour faire le point sur le nombre d’élèves ayant bénéficier de la visite médicale obligatoire.

En fonction des résultats, le SNUipp-FSU 85 relancera à l’action initiée en début d’année scolaire.

À lire :
- Visites médicales : une question de santé publique
- Médecine scolaire : à soigner !

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.