www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le paritarisme  / Le Conseil départemental de formation (CdF) 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 juin 2011

Conseil départemental de formation du 22 juin 2011

Lisez le compte-rendu du Conseil de formation du mercredi 22 juin : plan départemental de formation et « formation » des PE stagiaires.

Une année scolaire à trois conseils de formation.

Mercredi 22 juin, se tenait, dans les locaux de l’Inspection académique à La Roche-sur-Yon, le troisième conseil de formation de cette année scolaire. Les élus du SNUipp-FSU ont exprimé leur satisfaction que le trois réunions du conseil de formation aient eu lieu, ce qui n’était pas arrivé depuis plusieurs années.

Comment allier formation et réduction des postes d’enseignants ?

Durant cette réunion, animé par M. Robichon, IEN, adjoint de l’IA, l’administration a démontré une compétence (non incluse au LPC...) qui consiste à intégrer les difficultés de gestion du remplacement sur le département dans les axes et contours du Plan Départemental de Formation 2011/2012. L’ordre du jour prévoyait également la présentation du dispositif d’accueil des futurs professeurs stagiaires (15 l’an prochain sur l’ensemble du département contre 58 l’an passé).

Pour ce qui est de la gestion des remplacements en lien avec la formation, l’administration a décidé de renoncer au contingent de « brigades stages ». En effet, leur nombre n’était pas toujours adapté aux besoins en remplacement durant l’année en raison de « l’absentéisme » fluctuant des enseignants. L’administration a analysé le nombre d’absences des enseignants sur les trois dernières années en fonction des moments de l’année pour dégager des moments plus propices à la tenue de stages de formation tout au long de l’année. Plutôt que « bloquer » des brigades uniquement à des missions de formation, l’administration a choisi d’avoir recours au contingent classique de brigades ainsi qu’aux étudiants M2 pour remplacer les départs en stages de formation.

Ainsi, il a été affirmé que le volume de formation prévu en 2010-2011 serait identique en 2011-2012. Alors que cette année, 18 « brigades stages » étaient disponibles en permanence, ce nombre varira l’an prochain, passant d’une trentaine à 5 ou moins selon les besoins prévisibles de remplacement. Le SNUipp-FSU jugera dans un an ce nouveau fonctionnement qui, à défaut d’être ambitieux et d’ouvrir de nouvelles formations a le mérite de ménager les initiatives prévues des difficultés de remplacement.

Trois axes principaux ont été retenus pour animer le PDF 2011/2012 :
- l’histoire des arts (les collègues apprécieront la priorité qui provient plus d’une demande rectorale que des écoles !) ;
- des stages spécifiques au cycle 1 ;
- des stages dédiés au « lire, écrire au cycle 2 ».

À noter que ces stages seront tous animés dans une maquette de stages filés, l’administration jugeant ce format bien plus performant. Il est évident que le manque de moyens attribué aux remplacements n’a rien à voir avec ce choix…

Quelques formations de proximité sont planifiées : LPC, intégrer les élèves d’une CLIS, liaison école-collège...

Enfin, le stage de préparation à l’habilitation langue vivante sera reconduit, ainsi que le stage des directeurs d’écoles, tous deux en stages massés.

Quid des PE fonctionnaires stagiaires ?

Les contours du dispositif d’accueil des professeurs d’école stagiaires pour l’année 2011/2012 ont été dévoilés. La première chose à retenir est que l’administration a tenu compte d’une partie des remarques des collègues stagiaires de cette année, que nous avons relayé.

Pour les professeurs d’école stagiaires, l’année sera divisée en trois parties clairement distinguées (par l’administration et par les stagiaires nous a-t-on assurés) :
- Une première partie dédiée à l’aide se subdivisant ainsi :

  • Un séminaire d’accueil les 29 et 30 août 2011 sur la base du volontariat ( !!!) pour le moment (le SNUipp-FSU agit actuellement pour que soit clarifiée cette situation en terme de responsabilité et que ce temps, certainement utile, ne soit pas décompté du temps de formation obligatoire dédié aux PES) qui explicitera aux PES les détails de leur formation et le rôle qu’y joueront les différents acteurs de la formation (PEMF tuteur / CPC / IUFM).
  • les professeurs d’école stagiaires sont nommés sur des postes à l’année qu’ils occuperont dès septembre et recevront de façon hebdomadaire leur tuteur PEMF une fois par semaine à partir du 13 septembre et ce jusqu’aux vacances de La Toussaint. Les PES recevront également la visite d’un Conseilller Pédagogique de leur Circonscription relativement tôt dans l’année pour qu’il vienne se présenter et expliciter son rôle durant la formation.
  • Une période de formation dans la classe de leur tuteur PEMF du 19 septembre au 7 octobre 2011.

- Une période dédiée à de la formation à partir du mois de janvier 2012, l’administration considérant que le stagiaire aura désormais suffisamment d’assurance ;
- Une période dédiée spécifiquement à l’évaluation en fin d’année scolaire marquée par la validation ou non du PES par l’Administration.

Force est de constater que l’administration reconnaît, par ces changements, les dysfonctionnements liés à l’application de cette réforme, que le SNUipp-FSU a dénoncé tout au long de l’année. Nous ne pouvons que nous réjouir qu’aient été en partie retenues les erreurs de la première année d’application dont ont essuyé les plâtres la première génération de PES. Les représentants du SNUipp-FSU ont à ce sujet demandé que soit révisé le dispositif des titulaires 1ère année (et donc anciens PES en question) afin de leur garantir un accompagnement en qualité et en quantité suite aux couacs de leur année de stagiarisation.

D’autre part, le SNUipp-FSU continue de revendiquer une formation professionnelle ambitieuse, avec des moyens adaptés, guidée par les besoins des collègues et non des impératifs budgétaires, parce que, plus que jamais, enseigner est un métier qui s’apprend, tout au long de la carrière !

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.