www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 septembre 2010

RETRAITES : énorme mobilisation, le gouvernement doit faire des propositions !

Mobilisation historique en Vendée et dans tout le pays ! Le gouvernement et nos parlementaires ne peuvent rester sourds !!!

Mise à jour du 7 septembre
La foule des grands jours aujourd’hui à La Roche-sur-Yon, tout comme dans tout le grand ouest (avec à la mi-journée près de 300000 manifestants).

Le cortège faisait environ deux fois la route de Nantes entre la Place Napoléon et le rond-point du Point du Jour, comme en témoignent ces images prises au niveau des manifestants de la FSU :

JPEG - 96.8 ko
Vue du Point du Jour
JPEG - 129.6 ko
Vue de la Place Napoléon

Une mobilisation très importante pour cette journée d’action !
15000 manifestants à La Roche/Yon d’après Ouest-France

Au moins 2 millions de personnes dans les rues partout en France, des grévistes nombreux, notamment dans le premier degré (plus de 60% de grévistes selon le SNUipp, 33,65% selon le ministère)... Tous et toutes refusent le projet gouvernemental sur les retraites et réclament d’autres choix de société.

Dès le matin les compteurs s’affolaient. Et si les calculs allaient du simple au double entre syndicats et police, la longueur des cortèges et la densité des défilés ont dépassé l’ampleur de ceux du 24 juin dernier. Des records à Caen (40 000 pour les syndicats, 20 000 pour la police), Lyon (35 000 / 16 000), Nantes (80 000 / 43 000), Montpellier (50 000 / 27 000), et ainsi de suite. Il n’y a eu que la météo pour annuler les manifestations à Nîmes pour cause d’alerte rouge !

Le message adressé au gouvernement a été clair et les syndicats ne cachent pas leur satisfaction devant une mobilisation qui n’a quasiment pas eu d’égal depuis 1995. Pour Bernadette Groison, secrétaire générale de la FSU, il s’agit d’un « virage dans le paysage social » et « le gouvernement ne peut pas passer en force ». La colère a grondé chez les enseignants. Il faut dire que les motifs sont légion face aux suppressions de postes, à la dégradation des conditions de travail. Mais les instituteurs et professeurs des écoles se sentent concernés par les retraites car plus de 30% de ceux et celles qui partent aujourd’hui subissent déjà la décote, sans parler de la perte du droit de partir après 15 ans de service - et sans décote - pour les mères de 3 enfants.

Alors que les députés vont commencer à étudier ce projet, le gouvernement « se refuse à mettre en cause l’équilibre global du projet ». Il promet quelques aménagements sur la pénibilité et sur les carrières longues, mais depuis 6 mois qu’il promet, la coquille est toujours vide. Si rien ne bouge, les fédérations syndicales qui se rencontreront demain devront décider de la poursuite de l’action.

Le communiqué de presse du SNUipp


Article du 1er septembre

Manifestation le mardi 7 septembre

Fontenay le Comte à 10h, place Viète

La Roche sur Yon :

12h pique-nique place Napoléon

14h manifestation


Téléchargez le modèle de déclaration préalable.
L’IEN doit avoir reçu votre déclaration préalable avant le samedi 4 septembre minuit. Pensez à l’envoyer par FAX (ou courriel) et n’hésitez pas à appeler la circonscription pour vous assurer que le document est arrivé.

Word - 73 ko
Déclaration préalable (parvenue à l’IEN avant samedi 4 minuit)
Pensez à remplir l’enquête en ligne pour nous communiquer le nombre de grévistes dans votre école.
Cliquez ici
PDF - 58.5 ko
Lettre ouverte aux parents d’élèves

Après les fortes mobilisations du premier semestre, et notamment le 24 juin dernier, les multiples initiatives qui ont ponctué l’été, montrent la détermination des salariés à faire entendre leurs revendications et leurs propositions concernant le projet de réforme des retraites dont le contenu est injuste et inacceptable.

La période estivale a été marquée par la persistance de la crise économique et sociale - la situation du chômage s’aggravant encore notamment pour les jeunes - et par l’annonce de mesures de rigueur supportées essentiellement par l’ensemble des salariés. Le gouvernement poursuit une politique inadaptée en terme d’emplois et de pouvoir d’achat qui accroît les inégalités.

Au moment où le projet de réforme des retraites va être examiné par le parlement, les organisations syndicales rappellent leur ferme opposition à celui-ci. Cette réforme ne répond pas aux enjeux actuels. Les questions d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors, celles des inégalités hommes-femmes, de la pénibilité, d’un financement durable appuyé sur une autre répartition des richesses produites, non seulement ne sont pas traitées, mais font porter à plus de 85% les efforts sur les salariés.

La remise en cause des 60 ans avec le report à 62 et 67 ans des âges légaux va fortement pénaliser les salariés et notamment ceux ayant commencé à travailler jeunes, ceux ayant des carrières chaotiques et incomplètes, en particulier les femmes.

Les organisations syndicales considèrent aujourd’hui que rien n’est joué et appellent tous les salariés du privé et du public, les demandeurs d’emploi, les jeunes et les retraités à poursuivre la construction d’une mobilisation de grande ampleur et à faire du 7 septembre prochain une journée massive de grèves et de manifestations.

Le gouvernement et les parlementaires doivent entendre la mobilisation des salariés et répondre à leurs revendications pour d’autres choix en matière de retraites, d’emploi et de pouvoir d’achat. Les organisations syndicales se réuniront dès le 8 septembre pour analyser la situation et décider des suites unitaires à donner rapidement à la mobilisation.

Le 23 août 2010

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.