www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Congrès Départemental du SNUipp 85  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 mai 2004

Motion départementale " Formation continue "

La formation continue devrait pouvoir constituer un levier essentiel pour transformer l’école car tout démontre que les collègues ont des besoins et la volonté de parvenir à une formation continue ambitieuse.

Le rôle des formateurs (IMF et conseillers pédagogiques) y est essentiel, bien sûr, mais cela n’est qu’un élément de réponse pour permettre de répondre aux différents objectifs : Car :
- favoriser les échanges entre les pratiques professionnelles, sur les nouvelles missions as-signées à l’école, mettre en place des nouveaux programmes,
- introduire l’enseignement des langues vivantes,
- assumer l’intégration d’élèves en situation de handicap,
- favoriser le travail en équipe, ... tout cela nécessite une formation continue ambitieuse et de qualité.

Or, ce que nous constatons depuis quelques années déjà, c’est une réduction drastique des plans de formation continue.

A l’opposé, ce que les enseignants veulent, c’est passer d’un rôle de simple "exécutant" à celui de concepteur des pratiques. Cela nécessite un plan d’urgence pour la formation.

Le dernier accord ministériel prévoyait de consacrer 3,8% de la masse salariale à la formation continue.
En 2004, cet objectif n’est toujours pas atteint dans l’Education Nationale.
Au contraire, la suppression de postes, la réduction des crédits, le manque de formateurs se sont traduits par une offre de formation réduite.

La traduction dans notre département, c’est une prédominance des stages dits de proximité, stages à publics désignés au détriment des stages départementaux.
Même s’il n’est pas dans nos intentions de remettre en cause cette forme de réponse adaptée à des besoins spécifiques et ponctuels, il n’en demeure pas moins que le volume occupé par ces stages dans le PDF ajoute à nos inquiétudes quant à l’avenir de la Formation continue dans sa globalité.

L’abandon en cours de stage de quatre semaines de plusieurs journées en mai 2004 (il traduit la profonde détérioration due à la stratégie de réductions des dépenses budgétaires), comme la perspective de mettre en doublette les PE2 l’an prochain dans les classes ne sont pas acceptables.

Elles répondent plus à une stratégie de réductions des dépenses budgétaires que d’amélioration qualitative et quantitative de cette même formation.

Les perspectives du budget 2005 de l’Education vont aggraver cette situation puisque devraient pâtir des restrictions budgétaires annoncées : les crédits d’équipement, les crédits pédagogiques mais aussi les frais de déplacement ce qui affectera les actions de formation.

Le Congrès départemental du SNU-ipp 85 demande au Congrès national du SNUipp de contribuer à des initiatives unitaires nationales pour faire valoir la place et le rôle de la formation continue dans les déclinaisons du budget 2005 comme l’un des leviers incontournables de la transformation de l’école.

La formation continue doit concerner l’ensemble des personnels, il est inacceptable que les collègues sur poste AIS, personnel itinérant ou avec un temps de décharge en soient exclus.

 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.