www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 janvier 2010

Manifestation Nationale pour l’Education : Paris, le 30 janvier

Portons des propositions pour un système éducatif plus juste et plus égalitaire et pour des créations de postes correspondant aux besoins des services publics. Inscrivez-vous au train affrété par la FSU.

Le samedi 30 janvier, la FSU invite les enseignants à battre le pavé à Paris afin de « porter des propositions pour un système éducatif plus juste et plus égalitaire » et pour des créations de postes correspondant « aux besoins des services publics ».

Word - 52.5 ko
Inscription au train - Manif du 30 janvier
PDF - 77 ko
Tract actions janvier

La FSU appelle l’ensemble des personnels de l’Education, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche à se mobiliser pour une politique qui assure la réussite de tous les jeunes. Il s’agit de porter des propositions pour un système éducatif plus juste et plus égalitaire qui réponde pleinement aux besoins de la société, qui dispose à tous les niveaux des moyens nécessaires à ses missions et qui refuse les déterminismes scolaires et sociaux, relance la démocratisation de l’accès au baccalauréat, et diminue le nombre de sorties sans qualification du système éducatif.

- Contre le non remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant en retraite et la suppression systématique de dizaines de milliers de postes, contre la RGPP et ses conséquences sur les services et les missions
- Pour la création de postes répondant aux besoins du service public et assurant l’amélioration des conditions de travail et d’étude
- Pour l’abandon de l’actuelle réforme de la formation des maîtres, de ses textes d’application concernant la formation et la négociation d’une tout autre réforme
- Pour le retrait de la réforme des lycées professionnels, des projets actuels de réforme des lycées et de la gouvernance des établissements du second degré et la reprise des discussions sur d’autres bases
- Pour l’arrêt de la déstructuration du service public d’Enseignement Supérieur et de Recherche (universités, CNRS et autres organismes, …)
- Pour une véritable politique de l’éducation prioritaire qui assure partout le droit à une éducation de qualité et à la réussite
- Pour l’abandon de la suppression des cartes scolaire et universitaires
- Pour la revalorisation de l’ensemble de nos métiers, la requalification des emplois, la défense de nos statuts, la résorption de la précarité
- Contre les logiques d’individualisation de la gestion des carrières, de mise en concurrence des individus et des services.

À l’heure où les premières mesures de carte scolaire vont se traduire concrètement, tous les enseignants sont appelés à adresser leurs vœux pour les services publics et pour l’école dans la grève du 21 janvier et la manifestation nationale du 30.


50000 cartes de vœux pour l’école

Des vœux pour l’école que l’on veut ! C’est l’objet de la carte encartée dans ce numéro de « Fenêtres sur cours ». Tout au long de ce mois de janvier, les enseignants sont invités à formuler leurs vœux pour une autre école, « pour que les élèves réussissent vraiment tous ». Les cartes seront récoltées dans les départements, notamment lors de la journée de grève du 21 janvier. Elles seront rassemblées ensuite lors de la manifestation nationale pour l’éducation le 30 janvier.

Objectif : Porter la voix de 50000 vœux d’enseignants pour une autre école.


Revalorisation : la panne

Selon le scénario ministériel qui doit être finalisé fin janvier, près de 90000 enseignants des écoles pourraient être concernés par la revalorisation, soit un quart. Avec la suppression de l’année de PE2, dès septembre 2010, les nouveaux masterisés pourraient toucher 211,50 euros mensuels supplémentaires que les débutants actuels. Puis en septembre 2011, les T2 34,60 euros mensuels en plus que les T2 actuels, les T3 entre 15 et 35 euros mensuels supplémentaires que les T3 actuels. Cette revalorisation pourrait toucher jusqu’aux recrutés au concours en 2004 mais ne devrait pas dépasser une augmentation mensuelle de 40 euros par rapport à ce que les enseignants actuels touchent au même échelon. Pour les autres, rien n’est envisagé pour l’heure… De nouvelles propositions ciblées, cette fois-ci sur la santé au travail, la formation professionnelle, les secondes carrières, les débouchés de fin de carrière sont au programme en 2010. Le ministre compte également revoir les critères d’avancement des enseignants en récompensant ceux dont « l’engagement et l’investissement auront été particulièrement importants ».


Pouvoir d’achat : vaches maigres

Le recul du pouvoir d’achat est particulièrement évident parmi les fonctionnaires. Les syndicats mentionnent une baisse de plus de 7 % du pouvoir d’achat depuis 2000. Mais si le gouvernement conteste cette statistique, il ne peut que s’incliner devant l’INSEE, qui affirme qu’entre 2000 et 2005, le pouvoir d’achat des fonctionnaires a reculé en moyenne de 0,1 % par an. Depuis, la baisse a continué, les augmentations de salaires ne suivant pas le cours de l’inflation.

PDF - 77 ko
Tract actions janvier
Word - 52.5 ko
Inscription au train - Manif du 30 janvier

 

12 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.