www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 août 2009

Sondage SNUipp / CSA : l’opinion des Français sur l’Ecole

Premier enseignement, selon le CSA « les Français ont toujours une bonne image du fonctionnement de l’école maternelle et élémentaire ». Elle est même plus positive qu’en 2008 retrouvant ainsi pour l’élémentaire ( 71% de Français pensent qu’elle fonctionne bien) et pour la maternelle (78 %) le niveau de 2007. Plus encore « ce sont les parents d’élèves qui se montrent plus satisfaits encore : 80% plébiscitent le fonctionnement de la maternelle et 77% celui du primaire ».

« Le trouble jeté sur l’école, l’an dernier, dans l’opinion » comme l’avait alors relevé Jean-Daniel Levy, analyste au CSA se serait-il dissipé cette année ? Ne faut-il pas y voir ici le résultat des nombreuses rencontres initiées par les enseignants avec les parents comme autant d’occasion de retisser du lien et recréer une confiance mise à mal par les propos ministériels ? Signe qui ne trompe pas, le CSA note que « la politique gouvernementale dans le domaine de l’éducation semble dans l’ensemble peu lisible (29%) et peu soutenue dans l’opinion ( 36% trouvent qu’elle va dans le mauvais sens) ».

« Pourtant, lorsqu’ils sont interrogés plus précisément sur les mesures relève le CSA, les Français en plébiscitent certaines et en particulier la modification des rythmes scolaires et en désavouant d’autres comme la réduction du nombre d’enseignants ». De plus, « ils continuent à avoir le sentiment que le métier d’enseignant est dévalorisé aux yeux de la société ».

"Pour les années à venir, les priorités des Français restent tournées vers la baisse du nombre d’élèves par classe et le suivi individualisé des élèves en difficulté. Enfin, les Français se montrent favorables à une scolarisation des enfants dès l’âge de 2/3 ans ».

PDF - 325.2 ko
Enquête en chiffres

Premier constat complémentaire du SNUipp85 :

- le métier d’enseignant est dévalorisé aux yeux de la société pour 59% des sondés. Ce n’est pas un constat récent ; les soi-disant réformes Darcos n’ont rien arrangé de ce point de vue !
- la politique gouvernementale est peu lisible et est ressentie comme allant dans le mauvais sens.
- la suppression du samedi matin va dans le bon sens pour 56% des français, et 67% souhaitent avoir des journées plus courtes avec un report le mercredi matin (semaine de 4,5 jours).
- les "réformes" Darcos vont dans le mauvais sens pour la réduction de l’échec scolaire ou la volarisation du métier d’enseignant.
- la suppression des postes est considérée comme ayant un effet très négatif (79%)
- si la transmission de connaissances devrait être la priorité de l’école (37%), devant l’épanouissement des enfants (22%), la formation de futurs citoyens (16%) et la transmission du goût de l’effort (13%), les français attendent que cela se fasse en baissant le nombre d’élèves par classe, en assurant un suivi individualisé des élèves en difficulté, en développant le travail en petits groupes, en mettant en place des dispositifs d’accompagnement des élèves (après l’école ou hors temps scolaire), en dotant les écoles de plus de maîtres que de classes, ou encore en favorisant le travail en équipe des enseignants.

Il apparaît clairement que le français ont compris le message du monde enseignant affirmant que les réformes Darcos n’allaient pas dans le bon sens, et que la suppression des postes ne pouvait qu’aggraver la situation.
Ces suppressions ne pouvant pas permettre à l’Ecole de faire face aux attentes de la société.


Une analyse rapide également sur Nous Vous Ils

 

6 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.