www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Entrée dans le métier  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints


  • Circulaire sur la masteurisation des enseignants
    PDF - 185.2 ko
    Télécharger

  • Charte sur le recrutement et la formation initiale
    PDF - 205.1 ko
    Télécharger

  • Projet de nouveau concours
    PDF - 20.6 ko
    Télécharger

  • Comuniqué de presse du ministère (15.01.09)
    PDF - 88.7 ko
    Télécharger

  • Communiqué de presse SNUipp (13 mars 2009)
    PDF - 23.1 ko
    Télécharger

  • Communiqué de presse du ministère (12 mars 2009)
    PDF - 69 ko
    Télécharger
8 mars 2009

IUFM et formation des enseignants : des évolutions très insuffisantes

Mise à jour du 13 mars 2009.
Communiqué de presse du 13 mars 2009

PDF - 23.1 ko
Communiqué de presse SNUipp (13 mars 2009)
PDF - 69 ko
Communiqué de presse du ministère (12 mars 2009)

Les deux ministres de l’Education Nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche viennent d’annoncer un certain nombre de modalités de la « mastérisation » de la formation des maîtres. Sous la pression des mobilisations des enseignants et des formateurs, les ministres concèdent plusieurs éléments :
- La réforme commencera à s’appliquer en 2010 mais ne verra son aboutissement qu’en 2011. L’articulation entre les masters et les concours, les épreuves ainsi que l’organisation des concours pourront évoluer.
- Les parcours des masters seront provisoires.
- Les épreuves du concours 2010 auront un caractère provisoire : une composante didactique sera réintroduite dans les épreuves écrites.
- Un accompagnement de l’année post concours sera mis en place en s’appuyant sur les professeurs des écoles maîtres formateurs.

Ces éléments sont loin de répondre aux nécessités d’une amélioration de la formation des enseignants des écoles et ne permettent pas de sortir de la confusion actuelle...

Le SNUipp, qui est favorable à une reconnaissance par un master de la formation des enseignants, rappelle qu’il est nécessaire pour améliorer la formation des enseignants de renforcer la dimension professionnelle et didactique dans le contenu des masters comme dans les épreuves du concours, de maintenir une année de formation en alternance qui doit s’effectuer à mi-temps en responsabilité dans une classe et à mi-temps en formation à l’IUFM. Les missions des PEMF* dans les dispositifs de stages en responsabilité et de formation doivent être définies.

Les mesures d’accompagnement nécessitent une augmentation du nombre de postes au concours pour ne pas diminuer l’actuel potentiel de formation continue. Le potentiel de formation des IUFM doit être maintenu ainsi que l’existence de toutes les antennes départementales.

Dans l’attente de réponses à ses exigences et d’avancées significatives dans ce sens, le SNUipp continuera de demander au ministre de retirer l’actuel projet.

Paris, le 13 mars 2009
*PEMF : Professeur des Ecoles Maîtres Formateurs

— - Mise à jour du 6 mars 2009.
FORMATION DES MAITRES : DES MESURES TARDIVES ET LIMITEES

Le premier ministre a annoncé plusieurs mesures en matière éducative. Elles témoignent de la force du mécontentement qui s’exprime depuis plusieurs mois à tous les niveaux du système éducatif.

Si l’annonce du gel des suppressions de postes dans l’enseignement supérieur constitue une brèche dans la volonté de supprimer un départ en retraite sur deux, l’annonce du maintien de la fermeture de 30 000 postes en 2009 se traduirait par des suppressions de postes massives dans les écoles et les collèges. Le SNUipp demande que des mesures du même ordre soient prises à tous les niveaux du système éducatif.

Le premier ministre a également annoncé la mise en place d’une commission nationale de suivi de la formation, le caractère expérimental ou provisoire des maquettes de master élaborées en 2009 et la nécessité d’un accompagnement des enseignants lors de leur première année de prise de fonction. Le SNUipp prend acte de ces mesures tout en relevant leur caractère extrêmement tardif et l’absence de réponses à toutes les questions que posent les formateurs et les étudiants qui se destinent au professorat des écoles.

L’actuelle année de formation en alternance (4 mois de pleine responsabilité de classe et 6 mois de cours à l’IUFM) sera-t-elle remplacée par quelques semaines de stages au cours du master ou de la première année d’enseignement ?

La formation des enseignants des écoles deviendra-t-elle pratiquement exclusivement académique comme le laisse entendre la récente décision d’augmenter, sans aucune concertation, les coefficients des épreuves disciplinaires du concours ?

Pour le SNUipp, enseigner est un métier qui exige une formation initiale incluant une dimension professionnelle forte au cours du master, dans les épreuves du concours et au cours de la première année de prise de fonction. Le SNUipp demande la mise en place, pour l’année de prise de fonction, d’une véritable formation en alternance sur la base d’un mi-temps. Cette question est trop importante pour l’avenir des élèves et de l’école, pour qu’elle se traduise par une improvisation et un travail menés dans l’urgence.

Le SNUipp, qui est favorable à une reconnaissance par un master de la formation des enseignants, demande le report de l’actuel projet de réforme afin d’obtenir l’ouverture de véritables discussions. Il appelle en ce sens les stagiaires, les formateurs et les enseignants des écoles à participer à la mobilisation.


Mise à jour du 16 janvier 2009.
L’avenir de la formation professionnelle des enseignants est compromis.

PDF - 88.7 ko
Comuniqué de presse du ministère (15.01.09)

La FSU dénonce vivement l’absence de concertation qui a présidé à l’annonce par les ministres de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur de mesures transitoires pour la mise en place des nouveaux concours de recrutement des enseignants en 2010.

Ces décisions reviennent à ignorer totalement la demande d’un report d’un an de ces concours que la FSU et de multiples organisations mais aussi une large partie de la communauté universitaire ont expressément formulée. Elles reviennent également à dévaloriser les masters délivrés dans de telles conditions sans pour autant traiter de façon satisfaisante l’ensemble des situations.

Les dispositions concernant les stages en responsabilité confirment la volonté de sacrifier la formation professionnelle en attribuant des services en responsabilité à des étudiants en cours de formation qui risquent ainsi de servir de bouche trous et de pallier l’insuffisance du nombre de remplaçants aggravée par les coupes budgétaires pour 2009. En outre ce service risque de rendre encore plus difficile la préparation simultanée du master et du concours.

Si le principe d’une aide aux étudiants préparant les concours apparaît comme une réponse aux revendications que nous portions elle est largement insuffisante et fort éloignée des pré-recrutements qui seraient nécessaires.

En voulant encore une fois aller trop vite et passer en force, en privilégiant les manœuvres au détriment du dialogue social le gouvernement compromet l’efficacité d’une réforme et surtout l’avenir de la formation professionnelle des enseignants.


Mise à jour du 19 décembre 2008.
Modification du concours et de la formation initiale.
Voici quelques documents sur la réforme du recrutement et de la formation initiale des enseignants.

PDF - 185.2 ko
Circulaire sur la masteurisation des enseignants
PDF - 205.1 ko
Charte sur le recrutement et la formation initiale
PDF - 20.6 ko
Projet de nouveau concours

 

18 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.