www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Activités Pédagogiques Complémentaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er avril 2009

Je suspends l’aide personnalisée
L’IA a cru entendre quelque chose ?

Pourquoi ? Comment ? Liste et formulaire départementaux
Le 5 février, nous étions :
- 367 enseignants (dés)engagées
- 40 % des écoles touchées

Mise à jour du 1er avril 2009

Voici le courrier arrivé ce jour dans les écoles, adressé également aux IEN et aux Maires de Vendée :

PDF - 119.8 ko
Courrier IA du 30 mars

Monsieur l’Inspecteur d’Académie aurait-il perçu comme un "léger frémissement" de la profession ?
"Au vu des éléments d’informations qui me parviennent, de la part des enseignants comme des inspecteurs de l’éducation nationale, il semble, après ces périodes de fonctionnement, que les organisations retenues, majoritairement, sur les 8 demi journées, questionnent un certain nombre des acteurs quant au rythme de la semaine scolaire tant du point de vue des élèves et de leurs parents que du point de vue des enseignants.
A ce titre, j’invite les différents partenaires concernés par cette réflexion à engager le dialogue, là où un nouvel aménagement de la semaine scolaire serait souhaité par l’ensemble de la communauté éducative."


Il appartient aux équipes faire remonter leurs propositions, comme le SNUipp l’avait obtenu suite à son entrevue avec l’IA le 14 janvier dernier, avant la fin mai à leur IEN.
Sommes-nous en passe de rendre les 2h volées à tous nos élèves ?


Mise à jour du 31 mars 2009

Vos élus du SNUipp, pour répondre à un questionnement récurent depuis quelques jours, tiennent à préciser que nous ne retirons absolument rien de notre position de départ sur la question de l’aide personnalisée et nous poursuivons un travail de fond avec l’administration (voir la mise à jour du 12 mars, ci-dessous).
L’aide personnalisée n’est qu’un "truc" trouvé par l’administration pour satisfaire l’opinion publique et couvrir la suppression de milliers de postes.
Il nous apparaît cependant impératif de bien prendre en considération nos obligations de services (que nous revendiquons !) à 26 heures, dont nous exigeons le maintien pour TOUS nos élèves, depuis plusieurs mois. Le passage à la semaine de 4 jours se traduisant en Vendée par la suppression de 12 jours de classe, soit 3 semaines.
A ces jours s’ajoutant la suppression de nombreuses heures pour passer les évaluations CM2 et CE1 (quand elles ont été passée, le Ministère reconnaissant lui-même plus de 25% de non retour -estimation minorée bien entendu), sans oublier non plus le nombre de journées perdues pour cause de remplacement non assuré !
Le travail a mener se fait école par école, avec un projet à faire valoir auprès de la hiérarchie pour répondre aux besoins des élèves et tenant compte de la spécificité de l’école.
Il ne s’agit pas de se sacrifier dans une lutte sans objectifs définis à l’avance qui serait : s’opposer pour s’opposer. Notre opposition s’inscrit dans une vision claire de ce que l’Ecole doit apporter à nos enfants (élèves).
Le projet éducatif que nous portons n’est pas celui d’une école affaiblie incapable d’accompagner les populations qui en ont le plus besoin.
C’est donc dans l’école, en réseau d’écoles, avec les familles que vous (nous) devez affirmer votre projet.
Notre travail syndical est de porter à un autre niveau la volonté des personnels et de porter le rapport de force, ce que le SNUipp 85 a réussi depuis le début en empêchant les sanctions, en élargissant les possibilités d’organisation, en fragilisant l’affichage de l’administration et du ministère sur ce dispositif qui est loin de tout régler.

Il faut encore tenir !


Mise à jour du 12 mars 2009

A l’occasion de la CAPD de ce jour, vos élus ont demandé la mise en place d’une CAPD extraordinaire dédiée intégralement à la question de l’aide personnalisée.

PDF - 113.5 ko
Demande CAPD Extraordinaire

Les IEN continuent à imposer un mode de fonctionnement qui ne répond pas aux demandes des équipes, dont de nombreuses n’ont pas encore repris le dispositif.


Le 2 février, à 21h51
depuis l’ouverture des inscriptions le 10 décembre,
367 collègues (346 enseignants et 21 enseignants spécialisés), issus de près de 40% des écoles du département, se sont inscrits.

Pourquoi et comment suspendre l’aide personnalisée ?
Argumentaire pour les réunions d’informations
Tracts aux parents
Formulaire pour suspendre l’aide personnalisée

Courrier envoyé le 9 janvier aux IEN du département.

En agissant collectivement, c’est aussi un moyen de se protéger contre d’éventuelles sanctions de la part de l’administration.
A ce jour, contrairement à une rumeur persistante et aux menaces de certains IEN, aucune sanction n’a été prise ; sanction de toutes façons infondée puisque les collègues remplissent leurs obligations de service

(il suffit de lire la circulaire 2008-105 du 6 août 2008 :
1) Soixante heures consacrées à de l’aide personnalisée ou à du travail en groupes restreints, notamment en maternelle, auprès des élèves rencontrant des difficultés dans leurs apprentissages et au temps d’organisation proportionné correspondant.
Dans le cas où ces soixante heures ne peuvent être intégralement mobilisées pour de l’aide personnalisée ou du travail en groupes restreints, elles sont consacrées au renforcement de la formation professionnelle continue des enseignants hors de la présence des élèves.
Le temps d’organisation correspondant à l’aide personnalisée permet d’identifier les élèves en difficultés et de prévoir les modalités de cette aide pour ceux qui en bénéficieront.")
Difficile pour l’administration de prouver que le service résultant des 60h n’est pas fait !
Ne signez donc aucun document laissant entendre le contraire !!!


Pour les élus du SNUipp 85, l’heure est venue d’amplifier ce mouvement afin d’établir un réel rapport de force.
Le recul sur la réforme du bac en est la meilleure preuve (l’interview de Gérard Aschieri sur France Info le 15/12)
Depuis le début, le SNUipp 85 soutient et accompagne les personnels.

Il est indispensable que vous préveniez la section de vos initiatives, de vos prises de position. La collecte et la publication des prises de position sera un élément mobilisateur, rassembleur et permettra d’établir un réel rapport de force face aux menaces de la hiérarchie.

Nous mettons en ligne un formulaire pour déclarer votre décision de suspendre l’aide personnalisée.

Vous pouvez nous faire parvenir votre décision, celle de l’école, ... par mail ou par courrier également.


Mise à jour du 16 décembre :
Voir aussi le communiqué de presse du SNUipp en date du 16 décembre : du dialogue, pas de sanctions !


 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.