www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Evaluations / LPC 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Documents joints

28 mai 2009

Evaluations nationales : logiciel, infos familles...

Le SNUipp met à votre disposition le logiciel de saisie permettant de supprimer des items, des outils pour communiquer avec les familles (diaporama, dossier 4 pages : "Évaluer ? Pas si simple !" et des réflexions sur le sens de l’évaluation à l’école.

Mise à jour du 8 juin

- Logiciel de saisie des résultats (proposé par le SNUipp 08), mis à jour le 8 juin suite à un bug dans la dernière version.

- Evaluer ? Pas si simple ! : un 4 pages sur l’évaluation, à destination notamment des parents d’élèves.

PDF - 272.5 ko
Evaluer ? Pas si simple !

- Diaporama à l’attention des parents d’élèves.

- Les livrets d’évaluation :

PDF - 125.3 ko
Livret CE1 maître
PDF - 231.2 ko
Livret CE1 élève

- Quelles finalités pour les évaluations ?

- « Savoir évaluer les élèves » constitue l’une des dix compétences exigibles au métier d’enseignant dans le cahier des charges de la formation des maîtres. Certes, mais...

- Résultats des évaluations CM2, quel résultat !

- Et PISA dans tout ça ?


Mise à jour du 10 mai

Evaluations CE1 : ça recommence !


Mise à jour du 30 mars

Evaluations CM2 sous pression
Faire remonter les résultats des évaluations CM2, coûte que coûte. Tel semble être le souci d’un ministère qui affirme avoir reçu aujourd’hui 70 % des remontées alors qu’ il espère publier une synthèse nationale début avril. Deux syndicats d’inspecteurs (Snpi-Fsu, Sien-Unsa) dénoncent les instructions données aux IEN pour que ces derniers fassent pression auprès des équipes enseignantes. Ils parlent de « menace (retrait de salaire) », de « manipulation », dont le codage zéro pour les items non passés par les élèves ou codés d’une manière non exploitable par le logiciel ministériel. Le SNUipp est sensible à ces prises de position. Il dénonce également ces pratiques qui mettent sérieusement en doute la qualité des données recensées et l’exploitation que le ministère pourrait en faire.

Par ailleurs, nous avons connaissance d’un grand nombre d’école où les évaluations n’ont pas été passées que partiellement, uniquement sur des items étudiés en classe, d’autres qui ont utilisé un autre outil que celui fournit par le Inspections Académiques, d’autres encore qui ont fait passer les évaluations mais n’ont pas fait remonter les résultats, voire même des école qui n’avaient pas fait passer les évaluations du tout (si vous êtes dans un de ces cas, n’hésitez pas à nous en informer que nous puissions suivre votre situation et vous guider en cas de pression trop fortes par votre IEN).

Les résultats "officiels" sont donc en ligne

Evaluation à tout prix, nouvel épisode
Un nouveau dispositif d’évaluation CM2 est actuellement expérimenté dans des écoles témoins dans les départements. Son objet : évaluer les connaissances du socle commun autres que français et mathématiques. Pour les écoles désignées, la surprise a été totale, les enseignants n’ayant été destinataires d’aucune information au préalable. Pour le SNUipp « cette façon de procéder est inacceptable tant pour les enseignants qui ne sauraient être de simples exécutants d’un dispositif dont ils ignorent tout, que pour les élèves, utilisés comme « cobayes » d’une procédure imposée à la va-vite » . Le syndicat vient d’interpeller le ministère et « soutient les enseignants refusant de se plier à cette nouvelle évaluation secrète » .

En Vendée, 6 écoles nous avaient contactés début mars après avoir été informées qu’elles étaient "sélectionnées" pour être "échantillonnées"...


Mise à jour du 5 février.

La CNIL n’a pas délivré l’autorisation d’utiliser le logiciel de remontée des résultats.

Le ministère a déposé un dossier à la CNIL concernant la validité de l’anonymisation du fichier permettant la remontée des résultats des évaluations CM2.

« Après avoir vérifié qu’un dossier de déclaration est complet, la CNIL délivre un récépissé de déclaration : c’est le FEU VERT pour la mise en œuvre d’un fichier ou d’un traitement de données personnelles. » Extrait du Guide pratique « Déclarer à la CNIL ».

La CNIL nous a confirmé que le récépissé nécessaire à la mise en œuvre d’un fichier ou d’un traitement n’a toujours pas été retourné au ministère, en raison de la sensibilité du dossier.

Jusqu’à réception de cette attestation, les fichiers ne doivent pas être transmis.

Au niveau national le SNUipp s’est adressé dans ce sens au Ministre tout en lui rappelant les consignes unitaires de non utilisation du logiciel ministériel de transmission et de ne transmettre que les résultats anonymés des exercices effectivement passés (Cf. lettre en cliquant ici).

PowerPoint - 644 ko
Eval CM2 : diaporama à l’attention des parents d’élèves

EVALUATIONS CM2 : le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUipp-FSU appellent au tri sélectif… des exercices.
Voir le communiqué.

Le SNUipp 85 met à votre disposition deux outils :- un logiciel excel vous permettant de prendre seulement en compte les items évalués et les anonymant (cliqué droit, enregistrer la cible sous)
- une lettre aux parents expliquant le contexte des évaluations

Word - 21 ko
Lettre aux parents
Excel - 981.5 ko
Application proposée par le SNUipp (CM2)

- un diaporama en direction des parents d’élèves

PowerPoint - 644 ko
Eval CM2 : diaporama à l’attention des parents d’élèves

.

Le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le SNUipp-FSU se sont également adressés à Xavier Darcos : lire le courrier.

Nous vous encourageons également à consulter l’analyse de ces évaluations par Roland Charnay.


Mise à jour du 9 octobre.

Jamais ça ! L’école doit rester au service de la réussite des élèves.

Extrait d’un dossier du café pédagogique :

"Dans une lettre ouverte à X. Darcos publiée le 7 janvier, le Snuipp manifeste ses craintes devant la difficulté des questions. "Cherche-t-on à mettre en difficulté et à stigmatiser des élèves en établissant une évaluation « couperet » ? S’agit-il pour le ministère de prouver que « les résultats de ( la seule !) école primaire ne cessent de se dégrader » comme vous l’affirmez dans vos voeux aux enseignants ?" écrit Gilles Moindrot. Il relève par exemple que l’évaluation estime "la maîtrise de certaines compétences qui n’auront pas été étudiées à cette période de l’année ? Ainsi la maîtrise des fractions, des calculs d’aires ou du plus-que-parfait". Le Snuipp rappelle sa "totale opposition à la publication des résultats école par école… Cette publication entraînerait une concurrence entre écoles dont les conséquences seraient défavorables à l’ensemble des élèves". Le Snuipp demande le report de l’évaluation de CM2." Voir la lettre du SNUipp au ministre.

Le SNUipp appelle les enseignants des écoles à :
- refuser de transmettre les résultats des évaluations,
- profiter des réunions organisée par les IEN pour agir collectivement.

Pour se faire un avis, voici les livret d’évaluations qui se sont échappés avant l’heure du ministère :

PDF - 157.3 ko
Livret d’évaluation élève CM2
PDF - 124 ko
Livret du maître CM2
PowerPoint - 1.2 Mo
Diaporame de présentation (par le Ministère)

Mise à jour du 2 décembre.
Contrairement à ce que le ministre de l’Education nationale avait annoncé le nouveau système d’évaluation prévoit une mise en concurrence des écoles. C’est un document ministériel de présentation du dispositif communiqué aux Inspecteurs d’Académie que le SNUipp s’est procuré qui l’indique.
En effet parmi les objectifs et finalités assignés à cette nouvelle évaluation, figure le point suivant : « donner toutes les informations aux parents en évitant une mise en concurrence incontrôlée des écoles ». Quelques pages plus loin le document annonce la communication orale et écrite des résultats des écoles. Cette publication conduit dans les faits à mettre en place une mise en concurrence « contrôlée » des écoles.
Si le SNUipp est favorable à la mise à disposition des équipes d’outils d’évaluation qui visent à faire progresser les élèves et qui aident à la communication avec les parents d’élèves, il rappelle son opposition totale à la publication des résultats école par école : le faible nombre d’élèves concernés dans de très nombreuses écoles comme la multiplicité des facteurs à analyser (environnement social, rôle de l’enseignant et de l’équipe pédagogique, activités péri-scolaires, facteurs individuels,…) rendent extrêmement complexe toute interprétation des résultats. Cette publication provoquerait en outre une concurrence entre écoles et introduirait une logique de marché dont les conséquences seraient défavorables à l’ensemble des élèves. Elle remettrait en cause un des fondements de l’école publique. La mixité sociale et le brassage constituent des garanties pour une meilleure réussite des élèves.
Le SNUipp dénonce le double langage ministériel et la succession d’annonces contradictoires qui visent à créer un climat de trouble et d’incertitude dans les écoles élémentaires et maternelles. Il rappelle que les enseignants des écoles informent très régulièrement les parents d’élèves des résultats de leurs enfants. C’est ce travail continu d’évaluation, d’information et de dialogue effectué tout au long de chaque année scolaire qui permet d’informer complètement les familles et de mettre en place les aides éventuellement nécessaires.
Le SNUipp proposera dans les jours qui viennent à ses partenaires de prendre toutes les initiatives nécessaires pour obtenir du ministère qu’il renonce à la publication des résultats école par école.


Voir aussi
- l’article du Café Pédagogique ,
et
- le diaporama de présentation du dispositif... -également joint au bas de cet article Il apparaît clairement que ces évaluations n’ont plus pour objectif la détection des difficultés mais l’évaluation sommative des savoirs... (diapos 3 à 5)
La diapositive 18 est édifiante : "Les élèves dont le taux de réussite est inférieur à 33% :"
Ils sont immédiatement "catalogués" en grande difficulté scolaire.
Ils deviennent la "Cible privilégiée des dispositifs de remédiation prévus par la réforme de 2008 : vigilance particulière et aide au sein de la classe, aide personnalisée, stages de remise à niveau."
Les RASED ont totalement "disparu".
L’encadré sous-entend que les enfants ayant eu des résultats faibles aux évaluations ne bénéficieraient pas à ce jour d’une vigilance particulière.
Enfin, les dispositifs tant contestés par les mouvements pédagogiques et les chronobiologistes (soutien et stages) sont présentés comme LA solution aux difficultés des enfants !

Pour finir, la diapositive 32 est "étonnante" : elle prévoit ("compétence simple, exercice simple") qu’un enfant de CE1 est capable en avril de classer nom / article / verbe (au-delà de 5 erreurs, l’enfant bascule dans la grande difficulté), dans une phrase complexe.
Elle montre également que le rédacteur ne maîtrise pas lui-même les accords simples : accord de "évaluées"(féminin pluriel) avec "une compétence simple" (féminin singulier)...
Peut-être trouvera-t-il un stage de soutien pendant les vacances de Noël ?

PowerPoint - 1.2 Mo
Diaporame de présentation (par le Ministère)

 

2 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.