www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
22 janvier 2008

semaine de 4 jours : intervention du SNUipp

Réunion du 18 janvier 2008 Déclaration du SNUipp

Nous entamons la 5 ème réunion sur les conséquences de la suppression du samedi matin. Elle est particulièrement importante. En effet les modifications proposées auront des conséquences importantes sur l’organisation de l’école et du service des enseignants. La dernière modification de cet ordre date de 1990 avec la mise en place de la 27 ème heure et celle des cycles.

Le contexte budgétaire et la volonté de ne pas remplacer le départ en retraite d’un fonctionnaire sur deux pèsent lourdement sur le fonctionnement des écoles et les possibilités de transformation de l’école. Après le 20 novembre, les personnels l’exprimeront à nouveau avec force le 24 janvier.

Pour le SNUipp, la transformation de l’école et la nécessité de faire réussir tous les élèves constituent une exigence majeure. Elle appelle davantage de créations de postes dans le premier degré qui permettent de mettre en place des dispositifs nouveaux sans réduire le temps scolaire pour tous les élèves. La prise en charge de la difficulté scolaire doit relever d’une prise en charge individuelle pendant la classe et collective au sein de l’équipe, elle doit être pensée sur le temps des apprentissages au sein de la classe en s’appuyant sur les RASED. Nos collègues aspirent à la mise en place de dispositifs permettant de travailler en groupe, de « plus de maîtres que de classes », de pouvoir dédoubler certaines séquences . Les dispositifs envisagés à la suite de la suppression de la classe le samedi matin ne peuvent résoudre les difficultés lourdes que rencontrent les élèves.

Les missions des enseignants se sont accrues : équipes éducatives, réunions avec les parents, PAI, conseil des maîtres, PPRE, évaluation, scolarisation des élèves en situation de handicap …. Cela se traduit par un accroissement important de la charge de travail : le SNUipp exige donc un allègement et la reconnaissance dans le temps de service de celle -ci. C’est pourquoi nous demandons la mise en place dans un premier temps de 3 heures de concertation (24 +3) par semaine sur le temps de service.

La transformation de l’école que nous portons et l’exigence de davantage de travail en équipe nous amène à juger sévèrement la proposition de répartition des horaires proposée par le projet de texte. Elle est inacceptable.

D’ailleurs les 10 000 premières réponses dépouillées de la consultation du SNUipp « Donnez votre avis » montrent avec force la volonté des enseignants de bénéficier de davantage de temps pour mieux travailler en équipe.

La répartition de 68 heures consacrées à des actions directes auprès des élèves et de seulement 2 heures supplémentaires pour la formation et de 2 heures pour le travail en équipe ne correspondent ni à nos demandes ni à celles de notre profession. … Nous demandons donc avec force de faire évoluer cette proposition en allant vers les 3 heures de concertation hebdomadaires qui sont nécessaires à l’ambitieuse volonté de faire réussir tous les élèves.

 

7 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.