www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / ASH 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 janvier 2008

AUDIENCE SNUipp-SNUEP au ministère sur les EGPA

Beaucoup de points d’interrogation subsistent...
Cette audience fait suite à plusieurs demandes du SNUipp et du SNUEP. La délégation a été reçue par M. Jouve et M. Huart du cabinet du Ministre. Les points suivants ont été abordés : Avenir des SEGPA, machines dangereuses, publics accueillis, horaires et contenus d’enseignements, orientation post-SEGPA, personnels, EREA.

1. A la rumeur persistante de « disparition des SEGPA », le ministère a répondu que bien au contraire, celles-ci voyaient leur place réaffirmée par la circulaire de 2006.

Il annonce la mise en place d’un groupe de travail au niveau de la DGESCO et d’une mission de l’ Inspection Gle.

Le groupe de travail plancherait sur 3 volets : « revisiter » les enseignements généraux en référence au socle commun. Ré interroger les contenus de formation et travaux en atelier en référence au socle ainsiqu’ au droit du travail, tout en s’appuyant sur la réalité du terrain. M. Huart précise qu’il faut « travailler à partir des situations autorisées » Alors que la délégation lui fait remarquer combien la structure perd de son sens quand elle est privée de formation pré-professionnelle ! refondre le CFG

Les travaux de ce groupe pourrait conduire à l’écriture d’un guide revisitant la circulaire de 1998 (sur l’organisation pédagogique) Les organisations syndicales ont demandé à faire partie de ce groupe de travail.

2. Pour les machines dangereuses, le Ministère rappelle qu’il n’y aura pas de réintroduction de dérogations et qu’il suivra le code du travail-la circulaire de 2006 n’étant que stricte application d’une directive européenne. La délégation redit néanmoins le manque de cohésion nationale (les IA et IEN ou recteurs en font des applications très disparates). Certains ateliers sont également plus pénalisés que d’autres.

3. Le Ministère ne répond pas lorsque la délégation lui fait part de la baisse des effectifs en 6è et de son lien possible avec le recalibrage des SEGPA (structure 64). La délégation réaffirme le besoin de souplesse du calendrier des orientations- qui ne sont plus possibles en cours d’année. Elle repose la difficulté de l’orientation en ITEP (place ou refus des parents) en montrant ses conséquences sur les SEGPA.

4. Le bloc constitué par la techno et la formation professionnelle -désormais indissociées- pose de sérieux problèmes d’interprètation. Dans certains établissements, la techno est enseignée en 4è et 3è par un PLC et l’on demande aux PLP d’en faire également en 6è et 5è sinon ceux-ci seraient en sous service. Ce qui est CONTRAIRE au projet de circulaire initial ! On ne peut demander à un professeur d’enseigner une autre discipline sauf accord d’un IPR ! Le Ministère feint d’ignorer ces dérives...

5. Le Ministère ne conteste pas le tassement des orientations vers les LP sans fournir d’explications, il se contente de se féliciter des CAP à accès prioritaires.

6. A la question des rémunérations différentes des heures de synthèse et coordination suivant les corps, et à l’insuffisance des dotations pour permettre à tous les collègues d’y participer, il renvoie à la DRH du Ministère et au rapport de la commission Pochard pour l’objectif des 18H des PE !

7. Concernant l’EREA : le silence assourdissant du Ministère montre qu’aucune réflexion n’est en cours sur le sujet !!!

 

17 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.