www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Hygiène, Santé et Conditions de Travail  / Hygiène, Santé  / Coronavirus 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
29 mars 2020

Les élu.es SNUipp-FSU Vendée s’adressent à leurs collègues

Lettre adressée par les élu.es du SNUipp-FSU Vendée à leurs collègues du département.
Dimanche 29 mars 2020

Dans le tumulte, soyons clairs !

Face à l’incapacité de nos gouvernants à se hisser à la hauteur des enjeux, face aux ordres et contrordres qui envahissent nos boites mail, le SNUipp-FSU vous propose un peu de clarté !

1. La priorité c’est la santé !
- La nôtre d’abord !
- Les enseignant.es comme le reste de la population doivent respecter les consignes de confinement. Non aux permanences dans des écoles vides 2 fois par semaine (consigne enfin confirmée par le Ministère sous la pression du SNUipp-FSU) !

2. L’accueil des enfants de personnels soignants
- Notre organisation s’est dit dès le début favorable à assurer ce soutien aux enfants de soignantes et d’autres services publics largement mobilisés dans cette période.
- Mais :

  • Sur la base du volontariat, sans pression d’aucune sorte, c’est une décision individuelle qui ne regarde que chacun d’entre nous et qui ne doit faire l’objet d’aucune discussion, surtout pas de ceux qui restent loin des écoles !
  • Pas dans n’importe quelles conditions, nous devons avoir masque, gel, matériel désinfectant, blouse, gants, thermomètres…

3. Tout le reste n’est pas une priorité !
- La promesse irréfléchie de continuité pédagogique avancée par notre ministre est comme toujours un effet d’annonce et elle est bien souvent intenable ! Chaque enseignant.e doit faire ce qu’il peut et chaque famille aussi ! Ne cédons pas aux injonctions délirantes qui nous demandent d’inciter les familles à frauder, à se mettre en danger pour récupérer des devoirs ! Ce n’est pas sérieux !
- AFFLENET ! On reporte, les élections municipales, les concours, les examens, même les JO mais il faut maintenir le calendrier d’admission en 6ème ! Ce n’est pas sérieux !
- La carte scolaire ! Il faudrait appeler les familles pour leur demander ce qu’ils comptent faire pour leur dernier à la rentrée ? Ce n’est pas sérieux !

Nos consignes sont donc claires :
1. Prenez soin de vous et des vôtres
2. Si vous voulez aider les soignant.es, déclarez-vous volontaires et exigez des précautions sanitaires
3. Maintenez un lien avec vos élèves dans la mesure du possible
4. Refusez tout le reste ! (effectifs, afflenet…)

Nous savons l’engagement dont vous faites preuve au quotidien, vous êtes le service public d’Education et nous sommes à vos côtés pour vous aider dans cette noble tâche et vous protéger de ceux qui vous parasiteraient !

Dimanche 22 mars 2020

Cher.es collègues,

Dans ce contexte exceptionnel, nous pouvons collectivement être fiers de l’engagement remarquable de toutes et tous au quotidien au service des élèves. Bravo ! Ce sont avant tout notre professionnalité et notre sens du service public qui le permettent !

Qu’il s’agisse des directrices et directeurs pour la coordination, des enseignant.es volontaires assurant l’accueil des enfants de personnels soignants, de l’ensemble des enseignant.es qui tentent quotidiennement d’assurer un lien avec leurs élèves, nous sommes toutes et tous mobilisé.es et solidaires.

Dans ce tourbillon qui nous assaille quotidiennement, nous devons faire face à des consignes toutes aussi urgentes qu’importantes, mais parfois contradictoires et dénuées de sens (le courrier du Recteur adressé ce mercredi, les propos du Ministre sur les vacances scolaires...).

Les élu.es du SNUipp-FSU 85, avant tout enseignant.es de terrain, réaffirment la nécessité de remettre chaque injonction à sa juste place afin de ne pas ajouter de pression et/ou de culpabilité inutiles et contreproductives en cette période de crise sanitaire que nous traversons également en tant qu’être humain. Nous devons collectivement mettre au cœur de nos réflexions et actions le bon sens et conserver notre esprit critique de citoyen et de professionnel.

Dans ce contexte, le SNUipp-FSU 85 réaffirme certaines priorités qui doivent être remises dans le bon ordre :

1) Priorité sanitaire :

Dans le cadre du confinement, l’organisation mise en place collectivement par les personnels pour leur école (travail à distance, transfert d’appel...) répondant au contexte local de leur école ne doit pas être remise en cause. Si des solutions (permanences) ont été trouvées pour les enfants de soignants, les permanences pour autre motif doivent être laissées à la discrétion de chacun.e et se limiter au strict nécessaire en pleine période de confinement.

2) Solidarité aux soignant.es pour prendre en charge de leurs enfants :

Les besoins et les organisations sont très différents sur le territoire vendéen.

L’accueil a été géré par les équipes qui se sont organisées sur leur école ou sur des regroupements. Cette prise en charge doit être organisée avec l’aide et sous la responsabilité des IEN. Nous attirons l’attention de notre hiérarchie sur le besoin de coordination avec les collectivités locales concernant la gestion des ATSEM et du personnel périscolaire. Cette coordination éducation nationale-collectivités locales doit être impulsée par les IEN.

La priorité sanitaire étant première, nous exigeons pour l’ensemble du personnel accueillant des protections (masques, gants gels dans toutes les écoles d’accueil). Si à court terme des organisations ont été trouvées, nous nous inquiétons de la pérennité du vivier de volontaires et de leur déploiement !

Nous demandons également à avoir des éclaircissements sur la bonne stratégie en termes sanitaires (modalité d’utilisation des volontaires : vivier 1, vivier 2...).

3) Continuité scolaire (plutôt que continuité pédagogique) :

Tous.tes les enseignant.es depuis une semaine travaillent tous les jours d’arrache-pied en dépit des bugs des services informatiques institutionnels ou privés !

La priorité n’est pas pédagogique mais elle est bien de maintenir un lien scolaire avec les élèves et surtout les plus fragiles ! La distribution de cours par papier n’est pas une réponse à la hauteur des enjeux ! De plus, elle mettra potentiellement en danger les personnels et les familles qui devraient se déplacer en dépit des consignes gouvernementales et des conseils médicaux !

Nous sommes maintenant sollicité.es pour assurer durant le week-end l’accueil des enfants de personnels mobilisés dans la gestion de cette crise sanitaire. S’il est évident que cet appel dépasse largement notre mission d’enseignant.e que qu’il s’agit donc de volontariat, chaque citoyen.ne doit agir en conscience et en fonction de ses possibilités.


Depuis le début de cette crise, les fonctionnaires de l’école publique, les personnels soignants, comme l’ensemble des agents des services publics ont à cœur d’accompagner au mieux les usagers. Cela ne saurait se traduire par des injonctions impraticables. La nécessaire continuité du service public ne pourra être mise en œuvre qu’avec les outils et moyens mis à disposition des agents, dans le respect de leurs droits et avec la volonté de les protéger des risques.

Le chef de l’État a loué dans son discours le système de santé français et affirmé l’importance de son système de protection sociale. La FSU ne peut qu’y souscrire et saura le lui rappeler quand il s’agira de les défendre et de les renforcer.

Cette crise est l’occasion de réaffirmer l’importance de notre service public d’éducation et d’une manière générale de l’ensemble des services publics, dans leur rôle d’amortisseur des effets des crises, qu’elles soient économiques, écologiques ou sanitaires. L’occasion de réaffirmer qu’ils sont, non pas un coût pour la société, mais d’abord une richesse, un investissement et un outil permanent de solidarité.

Alors dans ce contexte où tout change d’heure en heure, gardons surtout autant que possible la tête froide, partageons nos réflexions pour mettre en place les réponses les plus adaptées aux situations que nous rencontrons et, surtout, n’hésitons pas à mettre à distance les injonctions qui mettent à mal et sont contre-productives ! La FSU et le SNUipp sont mobilisés à tous les niveaux pour tous les personnels (enseignant.es, administratif.ves, AESH...) pendant et après ce moment dont les enjeux sont plus grands que nous mais pour lequel nous sommes et serons à la hauteur !

Nous sommes en contacts réguliers avec les différents niveaux de notre institution, notamment la DASEN, pour suivre la situation et alerter sur les questionnements ou les problématiques rencontrés. Nous vous invitons à suivre les informations sur notre site internet et à nous informer de votre situation dès qu’elle vous questionne ou qu’elle se complique. Également engagés dans nos écoles respectives, nous ferons en sorte de vous répondre au plus vite.

Prenez soin de vous !

Les élu.es du SNUipp-FSU de Vendée

PS : reste connecté.e au SNUipp-FSU 85 pour suivre les infos : site internet (http://85.snuipp.fr/) et page Facebook (http://www.facebook.com/SNUipp85)

 

67 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.