www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Hygiène, Santé et Conditions de Travail  / Hygiène, Santé 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

26 septembre 2006

Vaccinations BCG : quelques précautions à prendre.

Vaccination BCG

To be or not to be ?

Dans un courrier en date du 13 septembre 2006 et adressé aux directeurs et directrices d’écoles, l’Inspecteur d’Académie rappelle l’obligation vaccinale par le BCG. Dans ce même courrier, il demande aux directrices et directeurs d’école de fournir au service Promotion de la Santé les nom, prénom et date de naissance des enfants qui, lors de leur inscription ne répondent pas à cette obligation vaccinale. De plus, il leur demande de communiquer aussi au service Promotion de la Santé le nom du médecin traitant qui ne fait plus la vaccination BCG par voie intradermique alors que les familles concernées ne s’y opposeraient pas et ne seraient pas en mesure de fournir un certificat de contre indication.

Cette circulaire cosignée par l’IA et Mme Gralepois, responsable départementale et médecin Conseiller Technique auprès de l’Inspection Académique, suscite de nombreuses réactions dans la profession. Le SNUipp s’est adressé à l’IA pour lui demander de modifier sa circulaire du 13 septembre 2006 en retirant l’obligation qui serait faite aux directrices et directeurs d’école de communiquer le nom du médecin traitant qui refuse de pratiquer la vaccination BCG. Dans le cas contraire, le SNUipp demandera à toutes les écoles de ne pas se soumettre à cette obligation en ne communiquant pas ces informations.

S’il est vrai que les textes ministériels font obligation aux familles de fournir, lors de l’inscription de leur enfant, un certificat de vaccination à défaut d’un certificat de contre indication, il n’est pas dans les missions de l’école et donc dans les responsabilités des directrices et directeurs d’école de fournir au service Promotion de la Santé les coordonnées des médecins traitants qui ne font plus la vaccination. Cette disposition pose une question majeure d’éthique et de déontologie quant à l’utilisation qui pourrait être faite de cette information qui concerne un problème de santé publique et qui dépasse très largement le champ de compétence de l’Education Nationale.

Par ailleurs, au delà du caractère obligatoire que revêt la pratique de la vaccination dans notre pays, personne ne peut ignorer la complexité d’un tel dossier. Notamment lorsque nous scolarisons des enfants dont la famille refuse la vaccination pour différentes raisons qu’il ne nous appartient pas de juger.

Dans un pays où la réalité des dispositifs de prévention et de soins en matière de santé scolaire est très éloignée de ce que les familles sont en droit d’attendre, beaucoup reste à faire pour avoir une politique de prévention et d’éducation digne de ce nom. Il en va de même de l’absence de tout dispositif d’accompagnement et de prévention pour les personnels enseignants et non enseignants au niveau de la médecine du travail dans l’Education Nationale.

L’Inspecteur d’Académie répond à nos remarques en nous informant des raisons qui motivaient les renseignements demandés et en particulier le nom du médecin traitant. De plus "cette information n’a plus de caractère obligatoire". Nous vous renoyons également sur une enquête complète diffusée dans le journal du Pays Yonnais paru le jeudi 28 septembre. Nous pouvons vous la communiquer sur simple demande au SNUipp 85.

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.