www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 mars 2006

RETRAIT DU CPE : le mouvement du 4 avril

CGT - CFDT - CFTC - CGC - FO - FSU - UNSA - Solidaires - UNL

3 MILLIONS de manifestants le 28 mars en France, 12 000 en VENDEE

Indiscutablement la démonstration est faite dans les consciences et les mobilisations que le CPE est nocif pour les jeunes, mais au-delà pour toutes les générations. Le sentiment qu’il marque une étape majeure pour l’explosion du contrat de travail et des garanties collectives de tous les salariés y compris de la Fonction Publique est de plus en plus fort.

C’EST LE RETRAIT DU C.P.E. ET DU C.N.E. QU’IL FAUT GAGNER !

Il faut en finir avec le bon vouloir patronal et gouvernemental se nourrissant de la précarité grandissante et d’aides publiques massives (24 milliards d’exonérations de charges sociales) pour imposer de véritables négociations. C’est une réorientation des richesses produites vers l’emploi et la formation de tous, vers de meilleurs salaires qui permettrait de renouer avec un vrai travail, un vrai salaire pour tous.

La résistance contre le CPE, compte tenu du comportement des pouvoirs publics, en particulier du 1er Ministre, est aussi une résistance pour la démocratie et la République.
LES ORGANISATIONS SYNDICALES DE SALARIES, ETUDIANTES ET LYCEENNES, ORGANISENT LE 4 AVRIL UNE JOURNEE NATIONALE DE GREVE INTERPROFESSIONNELLE

L’ensemble des organisations syndicales de salariés a décidé de renforcer la mobilisation par des arrêts de travail, grèves et manifestations. Ensemble nous appelons les salariés dans les entreprises, les établissements à cesser le travail pour assurer le succès du A AVRIL. Dès à présent les organisations syndicales départementales invitent les salariés à s’engager dans la reconduction des arrêts de travail et la grève pour imposer le retrait du CPE et du CNE.

Elles demandent à leurs syndicats de mettre enplace des AG de personnels, afin que toutes les formes d’actions soient décidées démocratiquement. C’est une étape incontournable, primordiale si nous voulons être encore plus largement suivis et établir le rapport de force.

L’établissement du rapport de force ne doit-il pas conduire à envisager au niveau national, si nécessaire, de recourir à la grève générale ?

Gagner le retrait du CPE, c’est gagner contre la volonté patronale et gouvernementale de casser le code du travail, c’est gagner contre la déréglementation sociale voulue par la commission européenne.


RASSEMBLEMENT LE 4 AVRIL
PLACE NAPOLEON LA ROCHE SUR YON
à 14 H 30
Tous ensemble on va gagner

 

31 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.