www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Vie syndicale  / Années scolaires antérieures  / Réunion sur le temps de travail du 9 novembre 2005 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
6 janvier 2006

"Atelier" Sud et Est Vendée - la synthèse du 9 novembre

INFOS SYNDICALES - 9 novembre 2005

GROUPE Sud et Est Vendée

Après la projection du film "Tous les enfants ont droit...", choisi par le SNUipp dans le cadre de sa campagne "se donner les moyens de réussir l’Ecole", les collègues se sont exprimés autour de trois thèmes : la transformation de l’école, le rapport Ecole/Société et les revendications majeurs pour améliorer le métier d’enseignant. Tout comme les personnes interviewées dans le film, chaque intervenant dans la salle a exprimé son propre vécu, a exprimé des attentes pour améliorer les conditions d’exercice au quotidien. Des extraits des échanges intervenus dans le groupe ramènent à des questions essentielles qui mettent en lumière ce qui est aujourd’hui fondamental pour faire bouger significativement l’école primaire.


Transformation de l’Ecole et rapport Ecole/Société

« Les deux sont directement en lien car si la société ne changeait pas, l’école n’aurait pas besoin de changer. On ne peut pas suivre la transformation actuelle de la société (de plus en plus libérale, prônant la compétition entre salariés) car on souhaite rester sur une école de la réussite de tous, de l’égalité des chances... »

« On nous parle de l’arrêt de l’école à 14 ans. C’est créer du chômage alors que tout le monde a besoin d’un niveau de formation élevé... »

« Ce qui est inquiétant c’est qu’à nouveau, un enfant en difficulté doive s’orienter vers un métier manuel... Malheureusement, notre école est un moule et on participe à ce système... Peut-on organiser plus de pratiques manuelles (par exemple en sciences...) dès l’école élémentaire ? »

« Les sciences, c’est déjà des pratiques intellectuelles... »

Parents

« L’ouverture de l’école en direction des familles permet-elle de faire en sorte que les enfants aillent mieux ? »

« L’ouverture de l’école peut changer la vision que s’en font certaines familles. Et cela à des effets positifs dans la classe pour leur(s) enfant(s).

Dualisme scolaire

« ... il faut reconnaître que la dualité scolaire met la pression sur l’école publique.. »

« Il y a un problème de dualisme scolaire. J’ai une classe unique avec tous les niveaux de la petite section au CM2. Mon objectif, c’est l’ouverture d’une seconde classe. J’accepte même les enfants de 2 ans malgré des conditions d’accueil déjà pas facile... Heureusement les parents me font confiance. »

« Bardé de convictions à la sortie de l’IUFM, je m’aperçois que les remarques et les attentes des parents ont influé sur mes pratiques. »

« C’est une concurrence de fait, même involontairement, il y a une surenchère qui s’établit. »


Améliorer le métier d’enseignant

Les effectifs

« On a toujours l’impression de revendiquer : enseignante = pleureuse ? Il y a des conditions d’exercice du métier plus favorables que d’autres (effectifs...) Ca sert peut-être à rien de le dire mais ça fait du bien ! La réalité du nombre d’élèves : cette revendication a été dite et redite mais n’est pas entendue ! Dans une classe unique à 13 élèves je faisais plus d’activités que dans un CM à 30... »

« Quand on voit les difficultés qu’engendrent, dans les écoles, les seuils d’ouverture très élevés, on s’aperçoit qu’on finit par se satisfaire de situations déjà difficiles... »

Le travail en équipe - La direction d’école « Les conseils de maîtres sont utiles. Mais on a l’impression de courir tout le temps. On n’a pas suffisamment de temps pour se concerter. Même les repas finissent par devenir des réunions ! »

« Le temps de travail en équipe semble faire perdre du temps mais en fait on gagne en confort de travail dans l’école. »

« Le travail en équipe quand on est directeur, je n’y crois pas. On est tout seul dans sa classe (cycle 3). C’est pas insurmontable mais j’y passe tout mon temps. La formation n’est pas à la hauteur. Les objectifs de l’IUFM sont ambitieux mais pour y tendre, il faut y passer toute sa vie (à l’école !). »

« Le travail de directeur est devenu vachement lourd... »

« Dans notre école, il y a une évolution positive par rapport aux tâches de la direction, mais cette modification est beaucoup liée à l’équipe présente et non à des changements institutionnels. Ce qui est sûr, c’est que le nombre de réunions est de plus en plus important. »

« Il y a beaucoup de différence entre le 2nd et le 1er degré, où tout repose sur le bénévolat. ...dans notre type d’établissement (Ecole spécialisée les Buissonnets - La Roche sur Yon), le travail en équipe est obligatoire... »

« Il faut du temps de décharge pour toutes les écoles quelque soit la taille. »

« Les charges ont énormément augmentées sur l’Ecole. Son fonctionnement repose beaucoup sur la bonne conscience professionnelle des enseignants. »

« On entend des parents dire : Je ne voudrais pas être à votre place ! »

Les remplacements

« Le nombre de BD diminue toujours. Les remplacements ne sont pas assurés. »

AIS - RASED - Intégration Scolaire

« Les membres des RASED ne peuvent même pas assurer leurs missions. Ils ne peuvent même plus se déplacer dans les écoles éloignées. »

« Il manque des psychologues scolaires. Des secteurs entiers du département en sont dépourvus ! »

« On est pas formé pour accueillir des élèves en intégration. On essaye de faire au mieux, en essayant de ne pas trop culpabiliser et le plus souvent sans l’accompagnement de l’AVS dont les commissions (CCPE-CCSD) ont pourtant reconnu le besoin. »


Toutes ces interventions confortent des revendications que portent le SNUipp :


  3 heures de concertation hebdomadaires incluses dans le temps de service (sans diminution du temps de présence des enfants)
  Plus de maîtres que de classes permettrait de diversifier les pratiques : travail en groupe classe, en petits groupes, co-intervention...
  Une formation continue de qualité sur le temps de travail pour permettre aux équipes de se confronter aux actions de recherche.
  La réaffirmation des missions des RASED sur les trois cycles, de la spécificité des interventions de chaque membre du réseau, de l’implantation géographique de chaque réseau sur un secteur défini en CTPD, et l’augmentation significative du nombres de postes spécialisés.
  Des stages d’écoles dont les équipes gardent la maîtrise, et qui pourraient aussi leur permettre de confronter leur travail à un regard extérieur.

NB : En cours de séance, un collègue a résumé tout haut l’état de ses réflexions : « Vous dites ce qu’on pense ! »

Soit... mais alors... continuons...

Pensons bien, pensons loin... mais ENSEMBLE pour se donner mutuellement les moyens d’agir sur l’avenir !!

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.