www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
15 janvier 2018

Rythmes : en 4 clics, où en êtes-vous dans votre école ?

En 1 minute, informez-nous de la situation dans votre école pour que nous ayons un aperçu départemental et que nous défendions chaque situation qui le nécessiterait. Le SNUipp-FSU 85 s’est adressé à la DASEN, aux IEN, au Préfet et à l’association des maires de Vendée au sujet de la cacophonie qui règne sur les rythmes scolaires dans notre département.
Renseigner l’enquête
(4 question)

Le courrier du SNUipp-FSU 85

Madame la Directrice Académique,

Nous souhaitons attirer votre attention sur la relative cacophonie qui règne dans notre département au sujet des rythmes scolaires.

Si le cadrage ministériel ne nous satisfait pas, mais ce n’est pas l’objet de ce courrier, il n’en demeure pas moins clair.

Depuis quelques semaines, les instructions contradictoires d’une circonscription à une autre sont adressées aux écoles et/ou aux mairies.

- Ici, un.e IEN invite les membres de la communauté éducative à effectuer une consultation des usagers et à effectuer un bilan du dispositif en place, là un.e autre IEN encourage à ne surtout pas rouvrir le débat.
- Ici, un.e IEN suggère à des enseignants de se rapprocher des mairies pour dialoguer, là un.e autre IEN s’adresse aux écoles pour rappeler le devoir de réserve et demander qu’il n’y ait pas d’échanges directs sur ce sujet avec les élus locaux.
- Ici, un.e IEN impose la date butoir du 15 janvier, là un.e autre IEN écrit que les demandes tardives pourront être étudiées jusqu’à la mi-mars. (Si, évidemment, l’anticipation doit être la règle, aucun texte règlementaire n’impose de calendrier. L’invitation à communiquer les horaires au plus tôt ne vaut que pour les écoles concernées par un transport scolaire, suite aux exigences contestables des prestataires).
- Ici, un.e IEN demande la réunion systématique d’un conseil d’école extraordinaire, alors que ce n’est nécessaire qu’en cas de demande dérogatoire pour travailler sur 4 jours.

Ces exemples non exhaustifs qui nous sont communiqués par nos collègues n’ont en aucun cas vocation à vanter ou fustiger la pratique de tel ou tel IEN, mais d’illustrer la relative cacophonie qui règne dans notre département sur le sujet des rythmes scolaires. Une des conséquences de ces cadrages mouvants est la surexposition des équipes enseignantes sur un sujet qui devient inutilement chronophage.

Rappelons que sur le plan du droit, aucun fonctionnaire, quel que soit son niveau hiérarchique, n’a autorité pour apporter des éléments conduisant à des restrictions supplémentaires aux dispositions prises par décret signé par des ministres du gouvernement. Nous exigeons par conséquent que les cadrages locaux s’en tiennent à ces règles nationales.

Plus globalement, nous ne pouvons que regretter un tel écran de fumée alors que notre École a plus que jamais besoin de soutien, de sérénité et de moyens pour remplir les missions qui sont les siennes.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Madame l’Inspectrice d’Académie, l’expression de nos respectueuses salutations.

Lire aussi :
- Rythmes scolaires : : un calendrier inacceptable !

 

25 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.