www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
10 mai 2005

Lundi de Pentecôte ? Journée de Solidarité ? Petites précisions !


Lundi de Pentecôte quelques précisions utiles :


Est-ce vraiment une journée de solidarité ?

L’effort de « solidarité » demandé par le gouvernement est réservé essentiellement aux salariés qui fourniront 90 % de l’effort de contribution supplémentaire. Pour ce qui nous concerne, cette journée de travail supplémentaire devient une journée travaillée non rémunérée. Mais en contre partie, les enseignants qui ne seront pas au travail ce jour là pour fait de grève, se verront retirer 1/30ème de salaire !


D’autres revenus sont-il mis à contribution ?

Seuls les salariés sont appelés à cet effort de solidarité. Les professions libérales échappent à ce dispositif ainsi que les revenus du capital. Le Premier Ministre parle d’un « engagement personnel des français par leur travail ». Au moment où le chômage bat des records tout comme les profits des entreprises, au moment ou on propose des reclassements en Roumanie à 110 € par mois, mais 39 millions d’euros pour l’ex-PDG de Carrefour, ces relents d’ordre moral constituent une provocation scandaleuse.


Et du côté des employeurs ?

De leur côté, les employeurs (y compris le gouvernement, premier employeur) garderont 40 % de la valeur des plus de vingt millions de journées de travail qui sont en jeu : dans notre profession, une journée de travail équivaut à 0,5 % du salaire annuel alors que la cotisation versée par l’employeur ne sera que de 0,3 %.


Y aura-t-il des sanctions si je ne suis pas en classe ce jour là ?

L’annonce d’un retrait éventuel de plusieurs journées de salaires lors de la grève du 16 Mai ou encore l’annonce effectuée par le Ministre : « les établissements seraient ouverts et fonctionneraient ce jour-là » ont pour le moins jeté le trouble dans l’esprit de nombreux collègues.
Qu’en est-il réellement ?

Le SNUipp a vivement protesté auprès du Ministère sur cette déclaration abusive qui n’avait d’autre finalité que de faire pression sur les enseignants susceptibles de se mettre en grève ce jour là.
Suite à notre intervention, le Ministère nous a répondu que la législation habituelle s’appliquait pour cette journée de grève.

==> Une journée de salaire sera retenue pour tous les enseignants qui se déclareront grévistes le lundi de la Pentecôte.

==> Lorsque dans une école, tous les enseignants (adjoint(e)s et directeurs(trices) auront décidé de se mettre en grève, l’école sera fermée ... sauf si la municipalité décidait d’organiser un système de garderie et d’accueil des élèves avec du personnel communal.

==> Le Ministère ne pourra pas prélever plus d’une journée de salaire car le vendredi qui précède (le 13 mai) sera travaillé. L’arrêt Omont ne pourra donc pas s’appliquer !


Pourquoi le SNUipp n’a t-il pas proposé de tenir une réunion sur le temps de travail ce jour là ?

Le Conseil syndical du SNUipp 85 n’avait pas retenu cette modalité pour diverses raisons :
==> Le stage syndical ou les demi-journées d’info syndicale sont des outils au service du syndicat et des collègues qui ont un rôle bien précis mais qui correspondent à un temps de travail et donc, sur le fond, ne permettent pas d’afficher notre désaccord avec le fait qu’on nous fasse travailler un jour de plus.
==> Ces modalités sont en opposition avec l’unité syndicale dans notre secteur qui se retrouve sous la forme d’un appel à la grève interprofessionnel. En conclusion, cet appel à la grève nous est apparu comme la modalité la plus rassembleuse, permettant à tous de s’y retrouver dans un cadre le plus large et le plus unitaire possible

 

69 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.