www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : La carte scolaire  / Rentrée 2017 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 décembre 2016

Rentrée 2017 : l’intersyndicale et la FCPE interpellent le Ministère

Avant la répartition des postes, la FCPE et l’intersyndicale départementale interpellent la Ministre de l’Education Nationale au sujet de la préparation de la rentrée 2017 dans les écoles : la baisse du nombre d’élève doit se traduire par un gain qualitatif dans les classes !

Le courrier unitaire de la FCPE et de l’intersyndicale départementale (à l’exception du SE-UNSA) adressé à la Ministre de l’Education Nationale

GIF - 31.1 ko

Madame la Ministre,

Le département de la Vendée vient de connaître une baisse historique de 718 élèves (hors ASH) dans l’enseignement 1er degré public, due en petite partie seulement au tassement démographique. Cette baisse est fortement marquée en maternelle (- 514) mais également en élémentaire (- 204).

La dotation de 22 postes supplémentaires pour la rentrée 2016 a montré un début de reconnaissance de la situation particulière de l’École publique en Vendée, mise à mal par les politiques locales et subissant la concurrence des écoles confessionnelles. Les moyens en remplacement, longtemps insuffisants, ont été en partie comblés. Ont été également ciblés 6 postes d’enseignant(es) sur le dispositif plus de maîtres que de classes (soit 13 écoles sur 314) et 2 postes pour l’accueil spécifique des moins de 3 ans.

Dans le même temps, les seuils d’ouverture et de fermeture de classes restent les plus hauts de France : 32 en maternelle (avec l’application de quotas) et 28,8 en élémentaire. La gestion de la carte scolaire 2016 a dérogé à l’application stricte de ces seuils, produisant un manque de lisibilité, une iniquité de traitement entre les écoles et une absence de lisibilité pour la future carte scolaire, pourtant nécessaire aux élu-es, aux parents et aux enseignant-es.

Cette baisse des effectifs constitue cependant une occasion d’améliorer enfin les conditions d’enseignement en Vendée, département aux spécificités multiples. Nous demandons ainsi que soit remise à plat la situation de l’École dans notre département :
- en baissant les seuils pour ne pas dépasser 25 élèves par classe ;
- en supprimant les quotas d’enfants de moins de 3 ans ;
- en prenant en compte l’amplification du phénomène de ruralité du fait du dualisme scolaire par une reconnaissance particulière des écoles à 2, 3, 4 classes et des RPI ;
- en prenant en compte la présence de classes spécialisées dans les écoles. 70 % des enfants relevant de classes spécialisées sont accueillis dans les écoles publiques qui représentent moins de 50 % des élèves ;
- en prenant en compte la spécificité des publics accueillis (situations sociales défavorisées dans des écoles non classées en éducation prioritaire...) ;
- en prenant en compte les besoins de remplacement pour pallier l’absence d’un-e enseignant-e dans une petite école et pour renforcer la formation.

Nous savons le Ministère sensible à la question de ségrégation des élèves selon l’origine sociale, ségrégation qui sape l’égalité des droits à l’éducation pour tous. Nous notons dans notre département une évolution du comportement des familles pour l’enseignement confessionnel qui se fait fort de proposer un parcours scolaire alternatif, « plus ambitieux » et « plus sécurisant » pour leurs enfants.

Nous devons être porteurs d’un service public de qualité et porteurs d’espoir pour la réussite des enfants que nous accueillons. Nous en avons toutes, tous, la responsabilité. Vous en avez l’opportunité.

Pour apporter des précisions sur tous ces points, nous sollicitons de votre haute bienveillance, l’octroi d’une audience.

Nous vous prions de recevoir, Madame la Ministre, l’assurance de notre profond engagement dans la réussite du service public d’éducation.

Pour la FCPE, Mathias TRIBALLEAU
Pour la FSU, Jean-Jacques BOBIN
Pour Sud-Education, Christine CURTENAZ
Pour la FNEC-FP-FO, Pascale SURMONT
Pour le SGEN-CFDT, Claude LABOUR
Pour la CGT-Educ-action, Caroline DROUVOT

 

24 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.