www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Communiqués du SNUipp-FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 octobre 2016

Remplacement des enseignants : pour une vraie continuité du service public d’éducation !

Communiqué de presse suite aux annonces de la Ministre de l’Éducation Nationale sur le remplacement des enseignants.

Ce 18 octobre, la Ministre de l’Éducation Nationale a annoncé plusieurs mesures visant, selon elle, à réduire le nombre d’absences non remplacées dans les établissements scolaires. Le SNUipp-FSU se félicite que le Ministère s’empare de ce dossier. En effet, chaque enseignant non remplacé dans une école conduit à répartir dans l’urgence ses élèves dans les classes restantes, quels que soient leur nombre et leur effectif. Cet état de fait n’est plus acceptable, pour les enfants comme pour les enseignants.

Quelques précisions statistiques sont néanmoins nécessaires quant aux absences des enseignants. Ces derniers restent en effet moins absents que la moyenne des salariés français. D’après la Direction générale de l’Administration et de la fonction publique , les professeurs sont moins absents que la moyenne des fonctionnaires : en 2012, la proportion d’enseignants absents au moins un jour pour raisons de santé au cours d’une semaine de travail était de 2,3 %, contre 3,7% pour l’ensemble des salariés, tous secteurs confondus (3,6% dans le secteur privé et 3,8% dans la fonction publique). En moyenne sur l’année, les enseignants sont absents 6,7 jours par an contre 7,1 jours pour l’ensemble de la Fonction Publique.

À cela s’ajoute l’absence de visites médicales organisées par l’employeur dans l’éducation nationale, que l’État impose pourtant à juste titre aux entreprises. En Vendée, les 5 564 personnels dépendant du Ministère de l’Education Nationale ne peuvent compter que sur un demi-poste de médecin de prévention ! Il est donc presque impossible pour ce médecin de suivre les agents ayant des problèmes de santé, un handicap ou tout simplement d’avoir un suivi des absences pour raison de santé.

Une des mesures présentée par la Ministre de l’Education Nationale pour limiter les absences est l’organisation des formations pendant les vacances scolaires. Rappelons que les professeurs des écoles effectuent déjà 18h de formation continue par an, en dehors des heures dues aux élèves. Par ailleurs, pour l’année 2016-2017, la DASEN programme 2 177 journées de formation sur le temps de classe (mobilisant des moyens de remplacement), soit 1,1 jour de stage par professeur des écoles vendéen. L’impact des absences pour formation est donc insignifiant sur les absences des enseignants du 1er degré dans notre département.

Proposer des formations aux seuls volontaires, pendant les vacances scolaires des élèves revient à nier la réalité du temps de travail des enseignants. Le Ministère de l’Education Nationale comptabilise 44h de travail hebdomadaire pour les professeurs des écoles. Si on y ajoute le temps de préparation et de rangement de la classe pendant les vacances scolaires des élèves (notamment l’été), le temps de travail des enseignants du 1er degré dépasse les 1 607 heures annuelles qui correspondent à la base de calcul d’un contrat de travail à temps plein au regard du code du travail.

Le SNUipp-FSU 85 demande que le nombre d’enseignants assurant des missions de remplacement soit significativement augmenté. Les 5 créations de postes affectées à cette mission à la rentrée 2016 constitue une bonne nouvelle pour les élèves. Cet investissement se doit d’être conduit sur le long terme, et non limité à cette année scolaire.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.