www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Communiqués du SNUipp-FSU 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 septembre 2016

Non au recours à la précarité pour pallier au manque d’enseignants en Vendée

L’intersyndicale éducation de Vendée et la FCPE s’adressent au Recteur pour exprimer son refus du recours aux contractuels et demander l’ouverture de la liste complémentaire.

Courrier de l’intersyndicale et de la FCPE

PDF - 1 Mo
Courrier de l’intersyndicale + FCPE au Recteur

Communiqué de presse du SNUipp-FSU 85

Suite aux dernières opérations de carte scolaire et d’affectation des enseignants dans les écoles publiques, il apparaît que la Vendée est en déficit. Concrètement, cela se traduit par le fait qu’il manque au moins 15 professeurs des écoles pour occuper tous les postes votés par le Parlement et affectés à notre département pour l’année scolaire 2016-2017. Cette situation est inédite en Vendée !

Plusieurs causes expliquent cet état de fait. Les deux principales sont d’une part le nombre exceptionnellement important de personnels détachés pour exercer d’autres fonctions (dans le 2nd degré, sur des missions d’encadrement ou de formation…), et d’autre part plusieurs professeurs des écoles stagiaires qui n’ont pas été titularisés à l’issue de l’année scolaire 2015-2016 (et qui étaient prévus comment enseignant à temps plein à la rentrée 2016). La conséquence immédiate est que la grande majorité des remplaçants sont d’ores-et-déjà utilisés pour assurer la classe là où il manque des enseignants. Le statu-quo signifierait que dès les premières épidémies, un nombre important de classes se trouveraient sans professeur, faut de personnels.

Suite à notre première interpellation, la Directrice Académique de Vendée essaie actuellement d’intégrer en Vendée un maximum d’enseignants qui seraient au contraire en surnombre dans d’autres départements. Faute de candidats et de possibilités, le Recteur de l’Académie de Nantes envisage le recrutement de personnels contractuels, c’est-à-dire de proposer un contrat précaire à des personnes qui, malgré toute leur bonne volonté, arriveraient sans formation devant des élèves. Ils seraient remerciés le jour de la sortie, en juillet prochain ! Ce type de recrutement qui ne s’est jamais effectué dans notre académie pour le 1er degré serait une première, au crépuscule d’un mandat présidentiel qui a martelé ses annonces sur « la priorité au primaire ». Il existe pourtant une solution, utilisée encore l’an passé pour d’autres départements de notre académie, qui consiste à faire appel aux candidats qui ont manqué de justesse le concours de professeurs des écoles et qui ont été placés sur la liste complémentaire. En préparant ce concours, ces derniers se sont déjà projetés dans le métier d’enseignant et ont pour l’immense majorité effectué un cursus universitaire réfléchi dans cette perspective.

Le SNUipp et la FSU se sont toujours opposés fermement à la précarité dans le monde du travail. Nous refuserons par conséquent que cela touche les écoles, alors même que des solutions existent. Ni les personnels, ni les élèves ne doivent faire les frais de décisions qui pourraient être prises contre eux.

La Roche sur Yon, le lundi 12 septembre 2016

PDF - 176.4 ko
Courrier national adressé à la Ministre de l’Education Nationale

PDF - 103.1 ko
Courrier académique adressé au Recteur de Nantes

 

13 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.