www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Refondation de l’école de la République 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
25 mars 2015

Education Prioritaire : le point sur les indemnités à la rentrée 2015

Le SNUipp-FSU a rencontré le ministère afin d’obtenir des précisions quant au versement des différentes indemnités en Éducation prioritaire à la rentrée prochaine. Montants, clause de sauvegarde, part variable, indemnités REP et REP+... Le syndicat fait le point.

Clause de sauvegarde pour les écoles qui sortent d’éducation prioritaire Qui y a droit ?

- Tous les enseignants nommés à titre provisoire ou définitif l’année 2014-2015 sur un poste d’adjoint dans une école en éducation prioritaire et qui restent dans la même école.
- Toutes les directrices et directeurs affectés l’année 2014-2015 dans une école en éducation prioritaire. Cette indemnité peut être versée pendant trois ans si l’enseignant ne change pas d’affectation.

Quel montant ?

- Pour tous les adjoints, c’est l’ISS* ZEP qui sera maintenue, c’est-à-dire l’ISS versée aux enseignants en RRS et la part fixe pour ceux qui étaient en ECLAIR soit 1 155,60 € par an.
- Pour les enseignants en charge de direction, la majoration (20% en RRS, 50% en ECLAIR) est maintenue. Pour une école qui passe d’un classement ECLAIR à un classement REP, la majoration de 50% est maintenue pour 3 ans.

Qui en est écarté ?

- Les remplaçants et personnels RASED, parce qu’ils ne touchaient cette indemnité qu’en fonction du temps passé dans les écoles en EP, ne seront pas concernés par la clause de sauvegarde.
- Les coordonnateurs ZEP qui touchaient une NBI de 30 points la perdent si leur réseau n’est plus en éducation prioritaire. Question encore en suspens :
- Les collègues affectés sur des postes fractionnés l’année 2014-2015 dans des écoles en EP devraient être concernés par la clause de sauvegarde. La DRH doit regarder la faisabilité de ce versement avant de se prononcer.

Pour les écoles étant en REP ou REP+ l’an prochain Les grands principes :
- Disparition de la notion de part variable dans l’indemnité.
- Tous les personnels face aux élèves en REP toucheront l’ISS majorée de 50% soit 144,45 € /mois.
- Tous les personnels face aux élèves en REP+ toucheront l’ISS majorée de 100% soit 192,6 €/mois.
- Les personnels chargés d’assurer l’allègement de service des collègues en REP+ touchent l’indemnité.
- Les directrices et directeurs d’école toucheront l’ISS comme les adjoints et leur indemnité de direction sera majorée.
- En revanche, les personnels en contrat AED ou AESH ne toucheront pas l’indemnité.
- Le droit à l’ASA (Avantage spécifique d’avancement) est maintenu. La liste des écoles concernée est consultable dans le BO n° 10 du 08 mars 2001.

Cas qui montre que tout n’a pas été prévu, une fois de plus, sur le dossier Education Prioritaire : un collègue adjoint dans une école qui quitte l’Education Prioritaire demande le poste de directeur de la même école.
Il ne touchera ni la prime de sujétion ZEP, ni la majoration de la prime de directeur pour l’enseignement en éducation prioritaire (que les collègues directeurs restant dans ces écoles toucheront, eux, au titre de la clause de sauvegarde).
Cela est aussi le cas pour les collègues directeurs d’écoles quittant l’Education Prioritaire et qui demanderait à changer d’école, vers une autre école qui quitte l’Education Prioritaire...

 

8 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.