www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Actions  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 janvier 2005

La réaction du SNUipp 85 concernant l’utilisation de l’outil internet

L’envoi récent par l’IA de deux circulaires aux enseignants du 1er degré, l’une concernant l’utilisation de l’internet dans le cadre du mouvement du 1er degré, l’autre concernant les journées de grève des 7et 14 décembre 2004, ont amené le SNUipp 85 a réagir rapidement en lui adressant le courrier suivant :


Monsieur l’Inspecteur d’Académie,

Vous avez adressé aux personnels une note de service en date du 3 janvier 2005 qui précise les modalités concernant les retenues éventuelles pour faits de grève.

Pour la première fois, cette information n’a été communiquée que par internet.

Les délais de retour sont extrêmement courts (12 janvier) et la procédure utilisée (information via le net) ne garantit pas que chaque enseignant en aura pris connaissance à temps. Dans ce cas, les personnels concernés se verraient exposés à des retenues de salaire injustifiées au seul motif qu’ils n’auront pas pu accéder à l’information dans les délais requis (absence d’équipements informatiques qui permettrait d’utiliser internet dans certaines écoles, difficultés à se connecter dans d’autres cas lorsque le matériel est existant, ...).

Une fois de plus, cette situation fait peser davantage encore sur les directeurs et directrices d’école des charges et des responsabilités supplémentaires dès lors qu’une telle information, n’aura pu être portée en temps voulu à la connaissance de leurs collègues. Cela renvoie de nouveau à la problématique plus générale touchant au fonctionnement et à l’organisation même de l’école.
Plus globalement, cette situation est liée à la mise en œuvre de la réforme de l’Etat qui passe par de nouvelles règles de gestion des personnels et s’accompagne de profondes modifications.
En effet, sous couvert de simplification administrative et de satisfaction première de l’usager, tout est fait pour économiser des coûts en transférant des charges sur l’utilisateur contraint de recourir à ce type d’outil.

La généralisation de l’administration électronique, si elle peut répondre à une meilleure accessibilité des services publics au nom d’une plus grande efficacité, ne peut cependant faire oublier que ce levier majeur de la réforme ne doit pas se faire au détriment des intérêts des usagers et des personnels.

L’objectif affiché étant de rendre plus efficace l’administration et d’en faciliter l’accès pour l’ensemble des usagers, qui songerait à s’en plaindre ?
Personne, si ce n’est peut-être tous ceux qui n’ont pas encore accès à internet sur leur lieu professionnel ou à titre personnel, ce qui n’est pas rien !

Lors de la CAPD du 4 novembre 2004, les élus du SNUipp 85 avaient attiré votre attention sur les problèmes d’accessibilité à l’outil internet et sur la notion d’équité de traitement qui en résulte dans l’accès pour tous à l’information.

A cette occasion, nous avions demandé à ce qu’un point soit fait sur le niveau d’équipement et le degré d’utilisation de cet outil dans chaque école avant toute généralisation des procédures telles que recrutement, appels à candidatures, mouvement, etc ... .
Le débat engagé lors de cette CAPD nécessitait de notre point de vue d’autres étapes d’échanges et de propositions de travail avant toute décision.
Rien ne justifie une mise en place à marche forcée dès cette année du mouvement via le système I-PROF, du moins pas tant que toutes les garanties auront été apportées confirmant pour tous la possibilité d’accéder dans de bonnes conditions à ce type d’outil.
Il y va de l’intérêt des personnels et de la crédibilité du système.

Pour ce qui concerne les journées de grève des 7 et 14 décembre 2004, nous vous demandons de prendre des dispositions auprès de chaque école, par le relais des IEN, afin d’apporter toutes garanties que l’ensemble des personnels enseignants du 1er degré aura eu accès à cette information dans les délais requis.

Soyez assuré, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, que nous serons très attentifs aux suites que vous voudrez bien donner à notre demande et que nous ne manquerons pas d’en tenir informée la profession.

Dans cette attente, veuillez agréer, Monsieur l’Inspecteur d’Académie, l’expression de nos salutations respectueuses.

 

34 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.