www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Éducation prioritaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 décembre 2014

Education Prioritaire : Compte-rendu de la rencontre au Ministère et analyse du SNUipp-FSU85

Madame la députée nous a relayé les éléments issus de la rencontre avec le Cabinet de la Ministre de l’Education.

L’élément d’affichage le plus marquant est "garantie par le ministère des moyens pour les quartiers relevant de la politique de la Ville".
La Ministre doit envoyer sous 48h un courrier d’engagement garantissant :
- le maintien des seuils favorables,
- le dispositif plus de maîtres que de classes,
- la scolarisation des enfants de moins de 3ans
- prime d’enseignement en éducation prioritaire pour les enseignants (96€) ...

Ceci concernerait les quartiers relevant de la politique de la Ville (inscrits sur la liste des quartiers prioritaires, donc Jean Yole - Pyramides, Laënnec, Pont Boileau).

Le Groupe scolaire Jean Moulin sortirait "en douceur", avec possibilité pour le recteur de contractualiser un accompagnement.

Le Cabinet a également ré-expliqué à la députée sa réforme, sa méthode (carte de l’EP non touchée depuis longtemps, mise à disposition de moyens en plus, ...). D’après M Ibarra et Mme Bulteau, les membres présents ont semblé à l’écoute.

Les moyens seraient issus d’une contractualisation avec la politique de la Ville, avec des moyens Education Nationale.
Il s’agit des Conventions Académique de Priorité Educative.

Mme Bulteau nous signale également que cette problématique concerne de nombreux départements, et que de nombreux députés sont reçus par la Cabinet du Ministère.
Certains ont demandé un moratoire de la carte de l’Education Prioritaire !


Analyse du SNUipp-FSU85

Pour reprendre une célèbre publicité : ça ressemble à de l’Education Prioritaire, on dirait de l’Education Prioritaire, mais ce n’est pas un REP...

Certes, partant de rien, il y a avancée, mais il n’y a aucune réponse sur les moyens, qui restent globalement insuffisants.
Oui, il est nécessaire de revoir la carte de l’Education Prioritaire, pour donner réellement des moyens là où il a besoin.

Le Ministère communique sur quelques centaines de millions d’euros alloués...
Soit, mais peut-il y avoir prise en compte de toutes les situations locales si les "discussions" débutent par :"sur l’Académie, il y a aura 12REP+ et 19REP".
On fixe une enveloppe, puis on regarde qui peut rentrer dans cette enveloppe !
Une vraie étude des besoins aurait pris le temps de regarder toutes les situations nécessitant une réponse prioritaire pour ensuite déterminer l’enveloppe nécessaire !
La question plus globale de l’étude des moyens par école n’a pas de réponse : on reste attaché à l’étude des collèges...
D’une certaine façon, on a étudié la situation avec des jumelles depuis Paris, plutôt que de prendre une loupe et regarder chaque école dans les territoires.
Avec pour conséquence par exemple la sortie de Jean Moulin à La Roche ou pour tout le RRR !

Le choix du Ministère de refuser la présence de représentants locaux au rendez-vous d’hier, et de recevoir individuellement les députés est un moyen d’essayer d’éteindre un incendie qu’il a lui même allumé (à cause de la méthode qu’il a imposé) en apportant des réponses au cas par cas, localement, "à la tête du client".

Madame la Ministre dénonce enfin la succession d’empilement de dispositifs successifs.
Pour mieux proposer elle-même un nouvel empilement : on sort des écoles de l’Education Prioritaire et on les raccroche à des Conventions Académiques de Priorité Educative !
Conventions qui posent de très nombreuses questions que nous ne manquerons pas de poser ce soir, lors de l’audience avec la DASEN.

Si on donne les mêmes moyens à ces écoles qu’aux écoles en REP, pourquoi refuser de leur reconnaître le statut de REP ???
C’est pourtant ce qui a été fait à Paris : des écoles sans collège de rattachement sont désormais en REP !

Ce qui est possible à Paris ne l’est pas à La Roche-sur-Yon ou à St Michel-enl’Herm ?

 

37 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.