www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le métier  / Éducation prioritaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
28 novembre 2014

Education Prioritaire : audience avec Mme Bulteau, députée de la Vendée

Ce vendredi, à 16h45, une délégation était reçue par Mme Bulteau.

Participaient à cette réunion : Mme Bulteau, députée de la 2ème circonscription de Vendée, M Ibarra, suppléant de Mme Bulteau, Mme Combaud, parent d’élève de Jean Moulin (RRS), M Beaussier, conseil yonnais FCPE, M Monnery, directeur de l’école Jean Yole (RRS), M Kurata, élu du SNUipp-FSU, enseignant à école de Pyramides (RRS).
Les autres organisations syndicales n’ont pas désigné de représentant.

Après un tour de table de présentation, Mme Bulteau nous explique comment elle a été informée de la situation.
Dans un premier temps, la DASEN l’a contactée il y a une dizaine de jours « de changements autour de l’éducation prioritaire », sans plus de précision. (nota : le SNUipp a fait passer l’information dans les écoles le 14 novembre, puis que cela soit évoqué en CHSCT et l’envoi de nos courriers aux élus).
Après des compléments d’information, elle a rappelé la DASEN, le Préfet, ainsi que le Recteur.
Ce dernier a tenu le même discours que la DASEN, à savoir qu’il n’était qu’un simple exécutant, assurant que « les écoles auront des moyens et un regard attentif »
La délégation a ensuite présenté en détail la situation du RRS de La Roche-sur-Yon (moyens spécifiques, liens avec les quartiers prioritaires, ...).

Lors de la réunion du groupe socialiste à l’Assemblée Nationale mercredi dernier, Mme Bulteau a fait part de la situation à ses homologues et a découvert qu’elle n’était pas la seule concernée, « pas seule au monde ».
Un conseiller parlementaire de la Ministre de l’Education participait à la réunion, et après contact avec un autre conseiller parlementaire, Madame Bulteau s’est vue proposer un rendez-vous avec le Cabinet de la Ministre.
Elle a proposé aux personnes présentes de participer à cette entrevue, mercredi prochain. Par la suite, M Monnery a présenté en détail les liens entre le plan ville et l’Education Prioritaire, rappelant que la circulaire éducation prioritaire rappelait l’importance de la cohérence d’action entre les deux politiques...
Madame la Députée confirme que les parlementaires n’ont a aucun moment été informé de l’orientation prise (nota : de subordonner l’attribution de moyens REP à l’appellation REP d’un collège), pas même ceux associés à la politique de la ville.
Elle rappelle la spécificité vendéenne et de sa dualité scolaire, mais aussi des conséquences politiques de l’orientation actuelle.
La délégation a également alerté que les « garanties » évoquées par la DASEN ou le Recteur étaient floues : quels moyens réels pour l’Education prioritaire, pour quelle durée ? Quelle place pour la politique de la ville ? Pour illustrer ces propos, l’exemple de l’opération M’T Dents est donné : il ne disposait de moyens suffisants que pour ne couvrir que le RRS (et non toute la ville), et seulement les CP et les CM1… pour ne plus couvrir que les CP depuis cette année !
Madame Bulteau affirme partager totalement le principe de la nécessité de coller à la réalité en donnant la priorité à l’école, sans oublier la spécificité locale du rural.
L’ensemble des participants réaffirment tous que le choix de la mixité fait il y a de nombreuses années à La Roche-sur-Yon pour les collèges ne doit pas devenir un prétexte pour faire sortir de l’Education Prioritaire les écoles actuellement en RRS ou en RRR.
Madame la députée rappelle que le rôle des parlementaires est de surveiller l’action du gouvernement. Dans le cas présent, il y a une énorme différence entre l’esprit du texte et son application.
Elle nous affirme également avoir eu confirmation que deux députés membres de la Commission des Affaires Culturelles et de l’Education de l’Assemblée Nationale (dont un vice-président) vont prendre rendez-vous avec la Ministre de l’Education pour évoquer cette question spécifique -dont ils ignoraient tout avant cette réunion !!!

En fin de réunion, suite à la proposition de la députée de participer à la rencontre avec le Cabinet de la Ministre de l’Education Nationale mercredi prochain, le SNUipp-FSU85 annonce pouvoir être présent pour présenter aux côtés de Madame la députée la situation vendéenne.Les parents présents vont essayer de se joindre eux aussi à cette rencontre.

 

39 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.