www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Le SNUipp-FSU  / Vos délégués du personnel SNUipp 85  / Les élections professionnelles  / Elections professionnelles 2014  / Bilan du SNUipp-FSU Vendée 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
8 novembre 2014

Conditions de travail

Le bilan du SNUipp-FSU Vendée sur ces trois dernières années au sujet de la santé professionnelle et des conditions de travail.

« Conditions de travail ? »
« Vous avez 15 semaines de vacances ! »
« Vous travaillez 20 heures par semaine ! »
Ce discours entendu maintes fois pendant les années de la présidence Sarkozy n’a fait qu’encourager le SNUipp-FSU à s’engager dans la défense des conditions de travail des collègues en Vendée.

Car oui, nous allons tous dans nos écoles pendant les vacances, … et la rentrée n’a jamais été le 1er septembre.
La Direction Générale de l’Enseignement Scolaire quant à elle a évalué à 44h la durée de travail hebdomadaire des enseignants du 1er degré.

Lors du mandat écoulé, le SNUipp-FSU 85 a été le premier à accompagner les collègues qui se battaient pour obtenir des droits bien établis dans le privé ou d’autres ministères.

Ce fut le cas pour « le 80% » par exemple. A force d’opiniâtreté, ce droit a même été élargi à l’année des 3 ans de l’enfant à la rentrée 2014. Et le SNUipp-FSU 85, en accompagnant une collègue au tribunal administratif, a obtenu la possibilité de reprise à temps plein à l’issue d’un temps partiel à 80% de droit, en cours d’année.
L’obtention de la possibilité de travail à temps partiel pour les collègues spécialisés, pour les directeurs d’école, pour les postes fléchés langue vivante, … tout comme le temps partiel annualisé sont le fruit du travail acharné de vos élus du SNUipp-FSU85.

En trois ans, des dizaines de situations tendues ont trouvé des solutions grâce à l’intervention des élus du personnel de la FSU au Comité d’Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail, le plus souvent conjointement avec celle des élus du SNUipp-FSU 85 : des menaces à l’encontre d’enseignants, des difficultés de fonctionnement liées à la présence d’enfants en très grande détresse dans plusieurs écoles ont ainsi pu être prises en compte par l’administration, sans stigmatisation ou discours culpabilisant pour les enseignants.

Des aménagements de postes (tableaux numériques, mobilier adapté, …), mais aussi des dessaisissements de postes en urgence pour la protection de collègues en souffrance sont obtenus par vos représentants, présents dans tout le département, à vos côtés.

La reconnaissance de l’imputabilité au service d’arrêts maladies de collègues est également à mettre à l’actif du SNUipp-FSU85.

Il est évident qu’à ce jour, les chantiers sont encore nombreux :
- les conséquences sur les conditions de travail du passage à 4,5 jours : usage et disponibilité des locaux pendant les TAP, nombre d’heures assurées par les collègues brigade, … faites-nous remonter toutes ces situations !
- les effectifs dans les classes : le Vendée a des seuils d’ouverture parmi les plus hauts de France, nous devons continuer à nous battre pour défendre un baisse de ces seuils,
- la reconnaissance du travail « caché » : le SNUipp-FSU85 lance un appel à la profession pour s’approprier les 108 heures,
- le paiement des frais de déplacement : 2 collègues accompagnées par le SNUipp-FSU 85 ont obtenu gain de cause auprès du tribunal administratif de Nantes pour obtenir le remboursement de leurs frais de déplacement, un exemple à suivre pour tous les collègues « itinérants »,…
- la prise en compte des risques psycho-sociaux et troubles musculo-squelettiques : le SNUipp-FSU85 vous invite à faire remonter toutes les difficultés liées à la Sécurité, à l’Hygiène et aux Conditions de travail par le « registre santé-sécurité au travail » et le « Document Unique de Prévention des Risques Professionnels » pour assurer la traçabilité des événements, et donc de leurs conséquences éventuelles et d’éventuelles imputabilités au service.
- la mise en place d’une médecine de prévention (la médecine du travail pour l’Éducation Nationale) : il faudrait 15 médecins de prévention sur l’Académie de Nantes pour répondre aux besoins du terrain, il y en a 4… Vos élus du SNUipp-FSU85 sont déjà en première ligne sur ces sujets… et bien d’autres !

Nous avons besoin de vos remontées de terrain, de votre participation pour continuer ce travail de fond.

Article synthétisé par Michio KURATA

 

20 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.