www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : La carte scolaire  / Rentrée 2014 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
21 janvier 2014

Carte scolaire : lettre ouverte de la FSU 85

Au regard des 17 postes proposés à la Vendée par le Recteur, la FSU 85 rappelle le Ministre et les parlementaires à leurs promesses.


- à Madame Sylviane BULTEAU, Monsieur Hugues FOURAGE, Député-e-s de la Vendée
- copie à Madame l’IA-DASEN de la Vendée, Monsieur le Recteur de l’Académie de Nantes, Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale

Vous nous avez transmis la réponse du Ministre de l’Éducation Nationale suite à l’interpellation intersyndicale du 25/06/2013 au sujet de la préparation de la rentrée scolaire dans les écoles publiques de notre département. Nous vous en remercions. [NDLR : lire la réponse ici]]

Les craintes que nous exprimions se sont révélées fondées puisqu’à la rentrée scolaire 2013, la prévision a été dépassée de 168 élèves. Les 27 postes supplémentaires se sont bien révélés insuffisants. Pour faire face à cette forte croissance des effectifs, le Directeur Académique a été contraint d’utiliser 30,25 postes, soit 3,25 de plus que sa dotation, en procédant à des opérations de gestion comptable.

Sur les deux dernières années, ce sont 890 élèves supplémentaires qui ont été accueillis dans les écoles publiques vendéennes, soit une prévision dépassée de 239 élèves ! La poursuite de la dégradation du taux d’encadrement s’est poursuivie aux rentrées 2012 et 2013, bien que le collectif budgétaire adopté en juillet 2012 nous ait apporté 11 postes.

Enfin, nous vous interpellons sur la situation vécue sur les deux rentrées scolaires passées dans notre département :
- les écoles publiques ont gagné 890 élèves, soit 239 de plus que la prévision, pour 38 postes créés ;
- les écoles privées ont perdu 223 élèves, soit 353 de moins que la prévision, pour 11,25 postes créés.

Depuis la rentrée 1999, nous constatons une continuité politique de la gestion des moyens avec une continuité de la caractéristique fondamentale de l’école publique vendéenne :
- continuité dans la progression d’influence (+ 4,14 points) ;
- continuité dans la progression des effectifs (+ 8 566 élèves, soit + 32,78 %) ;
- continuité dans l’insuffisance des dotations (+ 369 postes cumulés ces 15 rentrées avec une hausse de la moyenne par classe maternelle-élémentaire de 23,22 en 1998 à 24,53 en 2013, une baisse du P/E de 5,34 en 1998 à 5,08 (rentrée 2012) ;
- continuité dans l’iniquité de traitement de l’école publique vendéenne avec des seuils plus élevés qu’ailleurs.

Dans sa réponse, le Ministre de l’Éducation Nationale écrit notamment qu’il a « transmis notre courrier à Monsieur le Recteur de l’Académie de Nantes, chancelier des Universités, lui demandant de procéder à un examen particulièrement attentif des difficultés évoquées et d’envisager les solutions à y apporter ».

Dans le cadre de la préparation de la rentrée scolaire 2014, alors que 310 élèves supplémentaires sont attendus, Monsieur le Recteur propose d’allouer 17 postes à la Vendée, sur une dotation académique de 116 postes.

Un simple alignement de notre taux d’encadrement sur la moyenne nationale nécessiterait 40 postes supplémentaires.

On ne peut pas « refonder de l’école » en se contentant de modifier les rythmes scolaires, dans un cadre inacceptable : celui d’une « municipalisation » accrue avec transfert de charges sur fond de logique austéritaire. Si on veut : lutter contre l’échec et le décrochage scolaires, résorber les inégalités, scolariser davantage d’enfants de moins de trois ans, renforcer les moyens de remplacement, développer la formation continue, généraliser le dispositif « plus de maîtres que de classes »… il faut un investissement massif en moyens, en objectifs et en contenus.

De toute évidence, les créations de postes votées dans le cadre de la loi de finance 2014 s’avèrent en-deçà des besoins. Nous vous sollicitons par conséquent pour porter cette exigence et qu’un collectif budgétaire modifie la donne comme ce fut le cas en 2012.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’expression de nos sentiments respectueux.

Pour la FSU Vendée, Jean-Jacques BOBIN, Pierre CAMINADE, Co-secrétaires départementaux du SNUipp-FSU 85

A lire :
- Rentrée 2014 : le Recteur propose 17 postes à la Vendée... La FSU boycotte le comité académique !

 

11 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.