www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 85

Thèmes abordés


Vous êtes actuellement : Rythmes scolaires  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 janvier 2013

Rythmes scolaires : un délai supplémentaire

Le SNUipp-FSU 85 fait le point sur la question des rythmes. La date butoir est reportée au 10 ou 31 mars, selon les situations.

Mise à jour du 24 janvier

Un délai supplémentaire est accordé aux maires pour faire connaître leur intention de passer à quatre jours et demi en 2013 ou 2014. Le SNUipp-FSU propose aux enseignants des écoles de s’adresser à eux et aux DASEN pour que leur avis soit pris en compte.

Le premier ministre a annoncé le 23 janvier, qu’un délai supplémentaire serait accordé aux communes quant à leur détermination pour la mise en œuvre de la réforme des rythmes scolaires à la rentrée 2013 ou 2014. Alors que la date limite était prévue au 1er mars, les maires ont désormais jusqu’au 31 mars afin de préciser leur position. En cas de dérogation, les communes devront informer les Conseils Généraux vingt jours avant cette date limite, soit le 10 mars.

Le SNUipp-FSU propose aux enseignants des écoles de mettre ce nouveau délai à profit pour questionner au plus vite les élus sur les choix qu’ils envisagent en terme d’organisation de la semaine (horaires, pause méridienne, utilisation des locaux hors temps scolaire…). Il rappelle sa demande que l’accord préalable des conseils d’école soit requis avant toute décision.


Un brouillard épais inadmissible !

Le plus grand flou règne actuellement sur la question des rythmes. De plus en plus d’enseignants nous contactent ; les informations arrivent au goutte à goutte.

Certaines municipalités (La Roche sur Yon et Fontenay le Comte) ont d’ores et déjà annoncé dans la presse la mise en place de la semaine de 4 jours 1/2 sans même en parler aux enseignants. Le SNUipp-FSU 85 s’adresse à ces 2 maires pour demander à les rencontrer (cf ....). Sur Fontenay le Comte, une assemblée générale de tous les enseignants se tiendra jeudi 24.

Le gouvernement tente un passage en force avec l’appui de ses élus locaux, quand bien même ce décret n’a recueilli aucun avis favorable de la communauté éducative (parents d’élèves, enseignants). À cette heure, le compte n’y est pas, ni pour les élèves, ni pour les enseignants. Ce qui devait être une réforme emblématique de la Refondation se révèle être une grande déception. Le SNUipp-FSU exige une réécriture du décret en ouvrant une vraie concertation avec l’ensemble des protagonistes.

Dans la majeure partie des autres communes vendéennes, le cadre réglementaire n’est pas connu des municipalités qui ne savent pas ce qu’elles feront. La seule communication claire du ministère se fait en direction de la presse. La date butoir du refus de passage à 4 jours 1/2 est pourtant le 8 février 2013.

JPEG - 126 ko
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

- le communiqué de presse du Ministère

Informez le SNUipp-FSU de la situation dans votre école

Afin de suivre la situation départementale, le SNUipp-FSU Vendée propose aux équipes d’écoles de l’informer de leur situation : accédez à l’enquête.

Pas de statu-quo, mais une véritable ambition !

Le SNUipp-FSU n’est pas pour le statu-quo, mais changer... c’est pour du mieux ! La concertation de l’ensemble des partenaires est plus que jamais nécessaire, les conseils d’école doivent être consultés. Leur accord doit être un préalable à toute modification des temps scolaire.

JPEG - 13.5 ko

Dans ce contexte, au niveau national, le SNUipp-FSU estime qu’il faut reporter la réforme à la rentrée 2014. Nous ne sommes pas opposés à des modifications des rythmes dès 2013 dans la mesure où les conditions de réussite seraient réunies localement. Ces propositions doivent émaner des conseils d’école.

Le décret mettant en place la nouvelle organisation des rythmes scolaires n’est pas encore paru au bulletin officiel du fait du report demandé par l’Association des Maires de France qui évoque "l’impact financier sur les collectivités locales" (lire le projet de décret). Si le Ministre n’y apporte aucune modification, le rapport de force devra s’amplifier.

Lundi 21 janvier, le DASEN réunit les organisations syndicales. Nous demanderons, au-delà des analyses que nous portons sur cette question, que les IEN organisent dans leur circonscription une réunion d’information sur ce point. L’institution doit être en mesure d’informer les enseignants avant la fin du mois de janvier.

Jeudi 31 janvier, une rencontre doit avoir lieu entre le Directeur Académique, le Conseil Général et les maires de Vendée.

Plan d’action du SNUipp-FSU 85

Le SNUipp-FSU 85 appelle les écoles à l’informer des décisions prises par leur mairie. Un formulaire sera prochainement disponible et les résultats seront affichés en ligne.

Par ailleurs, nous mettons en place un plan départemental d’action : réunion de tous les conseils d’école, rassemblement départemental le 23 janvier, réunions d’info syndicale, interpellation des maires...

- Consultez le plan d’action du SNUipp-FSU Vendée en cliquant ici.

Pour aller plus loin :
- le plan d’action du SNUipp-FSU Vendée
- proposition de courrier au Maire
- proposition de motion de Conseil d’école
- le communiqué de presse du Ministère
- le bulletin envoyé par le SNUipp-FSU 85 dans les écoles.
- Le 23 janvier : déterminés pour l’école !
- répartition des 108 heures : plus de concertation mais des bougés qui restent insatisfaisants
- Rythmes : le SNUipp-FSU vote contre le projet du Ministre
- Plus de maîtres que de classes : publication d’une circulaire
- Scolarisation des moins de trois ans : une circulaire au BO

 

22 visiteurs en ce moment

*Top

SNUipp-FSU 85
Pôle associatif - 71 boulevard Aristide Briand (Rez-de-chaussée, porte C)
BP 01 - 85001 La Roche-sur-Yon Cedex
Tel : 02 51 62 03 14
Email : snu85@snuipp.fr
Facebook : facebook.com/SNUipp85

Cliquez ici pour se rendre à la section. / Visuel de l’emplacement

Mentions légales


©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 85, tous droits réservés.